Franchise

Crédit Conseil de France

  • Implantations : 37
  • Type de contrat : Franchise
  • Durée du contrat : 5 ans
  • Montant des apports : de 60 à 150 k€

Dernière mise à jour : 11/05/2015

Concept : la référence du crédit pour particuliers

Créée à l’initiative de la banque Royal Saint Georges en 1997, la franchise de courtage CREDIT CONSEIL DE FRANCE accompagne ses clients dans la recherche du financement de leurs projets personnels ou professionnels : acquisition immobilière, automobile, financement de travaux, restructuration de crédits, regroupement de crédits, etc.
Ce réseau est plus particulièrement spécialisé dans le regroupement de crédits, système qui préserve l’équilibre du budget des particuliers, que ce soit en prévention d’un futur endettement ou en action curative.
Le but de l’enseigne : préserver la capacité de remboursement de ses clients emprunteurs et simplifier la gestion du budget des ménages français.

Son concept est fondé sur les valeurs de proximité, service et accompagnement. Les clients, reçus dans l’une des 40 agences CREDIT CONSEIL DE FRANCE, bénéficient d’un diagnostic gratuit de leur situation et d’une réponse dans les 48 heures.

Développement du réseau : une franchise à l’initiative de la banque Royal Saint Georges

1997 : Fondateur de la banque Royal Saint Georges, Jean-Marie LAURANCIN crée le Réseau Saint-Georges

2008 : Début du développement en franchise. Le réseau est alors baptisé CREDIT CONSEIL DE FRANCE

2012 : L’enseigne fête ses 15 ans. Face à la crise et au manque de solutions pour les particuliers, CREDIT CONSEIL DE FRANCE se lance dans le prêt immobilier et le prêt personnel.

2014 : Le réseau compte aujourd’hui 40 agences réparties sur toute la France.
Cette année, CREDIT CONSEIL DE FRANCE a établi un nouveau partenariat avec l’un des plus importants réseaux bancaires mutualistes des régions Loire et Bretagne, ce qui illustre l’excellente réputation de cette enseigne.

La franchise a déjà plusieurs projets d’ouvertures d’agences en franchise ou multi-franchise : Mulhouse (68), Valenciennes (59), Arras (59), Montpellier (34), Mérignac (33), Versailles (78)….mais la zone d’implantation prioritaire de l’enseigne reste le Grand Ouest.

L’objectif de l’enseigne est d’atteindre le cap des 50 agences d’ici fin 2015.

Marché : un secteur du courtage en crédit à fort potentiel

Bien qu’issu de la banque Royal Saint Georges, CREDIT CONSEIL DE FRANCE n’est pas un organisme bancaire mais une franchise de courtage en crédit. Ce réseau est indépendant, ce qui lui permet d’offrir à ses clients les offres les mieux adaptées à chaque situation.

Le marché du rachat de crédits, sur lequel se situe CREDIT CONSEIL DE FRANCE, est déjà fortement concurrentiel en France. Toutefois, les réglementations demandent au marché de nouvelles capacités d’adaptation, et contribuent donc à la réorganisation de la distribution.

En 2013, CREDIT CONSEIL DE FRANCE a financé 3 000 dossiers.

Il y a 5 ans, le regroupement de crédits en action préventive représentait 10 % de l’activité. Aujourd’hui, il s’agit de 30 % de l’activité de l’enseigne. Une augmentation qui conforte la franchise dans son rôle pédagogique de conseil aux ménages.

CREDIT CONSEIL DE FRANCE a enregistré en 2013 une croissance exceptionnelle de ses volumes financés de 15 %.

Pourquoi rejoindre CREDIT CONSEIL DE FRANCE ?

Devenir franchisé CREDIT CONSEIL DE FRANCE, c’est bénéficier :

  • d’une zone de chalandise exclusive de 400 000 habitants
  • de la gamme la plus complète de fournisseurs spécialisés dans le rachat de crédits
  •  d’un plan de formation complet : de 8 semaines avant votre ouverture au sein d’agences puis tout au long de l’année
  •  d’outil extranet dédié à nos activités, permettant une gestion commerciale optimale tant sur le BtoC que sur le BtoB
  •  d’un plan de communication quotidien et national
  •  de conditions économiques qui permettent un retour sur investissement très rapide
  •  d’animations du réseau tout au long de l’année (convention, formations groupe, entretien One-to-One, réunion régionales…)
  •  de conditions fournisseurs en terme de qualité de service, et de politique d’incentives

Fonctionnement du réseau

Type de contrat

Contrat propre à une forme de réseau du commerce organisé ; peut prendre la forme d’un contrat de franchise, de coopérative, de concession, etc.

Franchise
Durée de contrat
5 ans
Droits d’entrée

Somme à verser pour intégrer un réseau et accéder à la notoriété, au savoir-faire et à l’utilisation de la marque de l’enseigne.

30 000 €
Redevance d’exploitation

Contrepartie financière prélevée sur le chiffre d’affaires devant être versée à une enseigne par un entrepreneur en réseau.

5 % du CA TTC
Redevance publicitaire

Contrepartie financière prélevée sur le C.A d’un entrepreneur en réseau, pour la participation au financement du budget publicitaire.

2 % du CA TTC
Apport personnel minimum

Contribution financière minimale apportée directement par l’entrepreneur en réseau sur ses fonds propres.

60 0000 €
Type d’emplacement

Lieu adapté au concept de l’enseigne : centre ville, périphérie, zone commerciale, emplacement N°1 - grands axes passants -, etc.

Il faut nécessairement une agence pour exercer cette activité.
Nécessite un local
Oui

Implantations Existantes / Implantations libres Chaque point représente une commune

Profil-type des candidats recherchés

Nb personnes à manager : 2 au minimum

Aptitudes recherchées

Gestion
Organisation
Vente
Management
Technique
Relationnel
2
= Facultatif
4
= Recommandé
6
= Obligatoire

Qualités requises

Ancien cadre commercial, bancaire ou non, bien intégré dans sa ville, doté d’un fort esprit de développeur, organisé et tourné vers le client

Expérience souhaitée

- expérience dans le domaine du crédit, ou bien dans la relation BtoB

- expérience de création et l’animation de réseau réussie