Publi-interview franchiseur

V. Gentilhomme (CrediPro) : « Nous cherchons des candidats à Toulouse et dans l’Est »

2016-09-05T08:58:00+02:00

05.09.2016, 


imprimer

Positionné sur le marché porteur du courtage en crédits professionnel, le réseau CrediPro recherche de nouveaux candidats à la franchise. Les détails avec Véronique Gentilhomme, directrice du développement.

Véronique Gentilhomme, CrediPro
Crédits photo : Droits réservés
Véronique Gentilhomme, directrice du développement de CrediPro.

Quelle est l’originalité de l’enseigne CrediPro ?

Notre savoir-faire est éprouvé par un cabinet pilote situé à Paris, qui prospère depuis 25 ans maintenant et qui a réalisé pour la seule année 2015 un chiffre d’affaires de 500 000 euros.Mais notre particularité, c’est avant tout que CrediPro est l’unique réseau de courtage en franchise dédié aux chefs d’entreprise TPE, PME et PMI, commerçants et professions libérales.Nous concentrons en effet toute notre expertise sur les solutions de financement pour les professionnels, et nous sommes capables de financer tout type de besoin : transmission de fonds de commerce ou d’activité, achat de matériel, financement de travaux, création d’entreprise, etc. Pour réussir dans cette mission, CrediPro collabore avec toutes les grandes banques nationales : au total, nous disposons de 93 conventions bancaires. Nous travaillons également avec des plateformes de financement participatives, avec lesquels le réseau a noué plusieurs partenariats.


Quelle est la valeur ajoutée pour les franchisés qui vous rejoignent ?

Se lancer en indépendant, c’est très difficile pour tout le monde : l’isolement du chef d’entreprise est une vérité qu’il ne faut pas occulter. Rejoindre CrediPro, c’est devenir entrepreneur tout en bénéficiant de l’accompagnement d’un réseau qui a fait ses preuves. Afin d’épauler efficacement chaque franchisé, nous mettons à leur disposition de nombreux outils tels que logiciels adaptés à leur activité, newsletters, site internet personnalisé, mailings pour la communication, module de facturation, etc. Autant d’investissements préalables réalisés par la tête de réseau et qu’un indépendant ne pourrait faire dès le démarrage de son  affaire. CrediPro a également développé une activité « grands comptes » avec plusieurs enseignes nationales comme par exemple Century 21, Midas ou encore Royal Kids. Les franchisés qui  rejoignent ces enseignes et qui cherchent à financer leur création d’entreprise peuvent recourir aux services de l’un de nos cabinets. Une manne importante pour nos franchisés.

Rejoindre CrediPro, c’est aussi opter pour une activité qui a le vent en poupe. Le marché du courtage professionnel va évoluer, et d’importantes parts de marché restent à prendre.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

Dès que le franchisé signe son contrat, il s’inscrit au prochain cycle de formation qui dure plusieurs semaines. Celui-ci se décompose comme suit : une partie théorique de cinq jours sur la création d’entreprise, et sur le concept CrediPro, les aménagements à faire et l’étude de marché de leur zone d’implantation. Suite à quoi nous leur demandons de passer une journée dans différents cabinets du réseau, dont le site pilote, afin d’échanger avec les franchisés, voir leur quotidien, etc. Débutent ensuite ce que nous appelons « les semaines métiers » : là, nous rentrons dans le vif du sujet avec le décorticage de chaque mission. Les franchisés sont formés à la prospection, travaillent sur des dossiers réels et rencontrent différents intervenants extérieurs. Enfin, les franchisés sont invités trois jours au siège de l’enseigne pour une mise en situation complète avec le montage d’un dossier client.

Au lancement du cabinet, les franchisés bénéficient d’un mailing d’ouverture adressé à de futurs prescripteurs. Nos cabinets ne sont pas des magasins : nous travaillons avec des professionnels et procédons donc majoritairement par rendez-vous. Pour attirer de nouveaux contacts qualifiés, ce mailing est donc fondamental. Dans les mois qui suivent l’ouverture du nouveau cabinet, le réseau reste bien évidemment disponible au quotidien et suit régulièrement les débuts de chaque franchisé.


Quel bilan faites-vous de l’année écoulée ? Quelles sont vos perspectives de développement ?

Aujourd’hui, CrediPro regroupe 21 cabinets en France et couvre 24 départements. L’an dernier, nous avons ouvert trois nouveaux cabinets et 3 nouveaux partenaires rentrent en formation en septembre, nous prévoyons 5 nouveaux contrats en 2016. Un rythme de développement qui correspond à nos objectifs, car nous privilégions la qualité à la quantité. Nous prenons donc le temps de choisir les bons partenaires, sans courir à la chasse au contrat. Notre métier demande des connaissances particulières en analyse financière, en montage de dossier et en technicité bancaire. Les profils que nous recherchons sont donc précis. Ces prochaines années, nous cherchons principalement des candidats à la franchise sur la région Midi-Pyrénées et principalement sur Toulouse, où le potentiel est énorme, mais aussi dans l’Est de la France.


Quels profils recherchez-vous ?

La profession étant réglementée, il convient de rappeler que les franchisés doivent pouvoir obtenir leur immatriculation à l’Orias. Idéalement, un passage réussi en banque sur le marché du professionnel ou de l’entreprise est un atout apprécié. Sans oublier le petit plus : avoir le sens du commerce. Un franchisé CrediPro doit également faire preuve d’empathie : n’oublions pas que la dimension humaine est très présente dans notre métier.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

CrediProVous accompagner est notre métier !

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités