Publi-interview franchisé

G. de Fournoux (Profadom) : « Je me sens épaulé tout en étant libre »

2009-09-25T09:13:00+02:0025.09.2009, 


imprimer

Fin connaisseur des services, Ghislain de Fournoux a choisi le secteur du soutien scolaire pour lancer son entreprise à Bordeaux. Un franchisé épanoui dans son agence comme dans son réseau.

Ghislain de Fournoux, franchisé Profadom
Crédits photo : DR
Ghislain de Fournoux (Profadom) : "J’ai choisi Bordeaux, magnifique ville dont ma femme est originaire."

Construction du projet

CE QUI VOUS A MOTIVÉ À DEVENIR CRÉATEUR D’ENTREPRISE ?

J’ai fait l’essentiel de ma carrière dans l’univers des services, tout particulièrement dans les ressources humaines, comme consultant ou comme directeur de réseau dans le travail temporaire. Mais j’ai toujours eu l’âme d’un entrepreneur, la volonté d’être plus libre. La restructuration du groupe dans lequel je travaillais a été l’occasion de me lancer en indépendant. J’étais d’autant plus motivé qu’en tant que quinquagénaire il m’était plus facile de créer mon emploi que d’en trouver un.


POURQUOI AVOIR CRÉÉ EN FRANCHISE ?

Je cherchais à développer une activité dans le soutien scolaire. Je bénéficiais de l’expérience d’un ami qui avait lancé son entreprise en franchise huit ans auparavant. Pour moi, le principal avantage est de s’adosser à une structure. Je me sens épaulé tout étant libre.


Choix de l'enseigne

CE QUI VOUS A SÉDUIT CHEZ LE FRANCHISEUR ?

Profadom a été créé par les Cours Legendre, pionnier français du soutien scolaire. Un vrai gage de qualité et de sérieux. De manière plus anecdotique, j’ai trouvé le nom sympathique et explicite ! Par ailleurs le fonctionnement m’a séduit parce que les équipes du franchiseur sont à notre écoute et ont réellement envie de construire le réseau avec nous. Et je pouvais m’installer n’importe où en France sauf à Lille. J’ai choisi Bordeaux, magnifique ville dont ma femme est originaire, où j’ai ouvert mon agence le 1er septembre 2008.


COMMENT AVEZ-VOUS CONVAINCU LE FRANCHISEUR ?

Nous avons beaucoup discuté car c’était le premier recrutement de franchisé pour Profadom. Ils ont examiné mon dossier en profondeur. Le processus a été assez long mais mon profil tenait la route. Financièrement solide, j’ai mis en avant ma connaissance approfondie du secteur des services et du travail temporaire. J’ai également souligné que j’étais père de famille nombreuse ce qui était un « plus » indéniable pour bien comprendre les attentes des familles et y répondre.

Quotidien du franchisé

COMMENT AVEZ-VOUS APPLIQUÉ LE SAVOIR-FAIRE DE L’ENSEIGNE ?

J’ai bénéficié d’une formation initiale pour apprendre les règles de fonctionnement de l’enseigne, les codes de communication. J’ai vite appris car j’ai toujours travaillé dans des entreprises où la communication par l’image était primordiale. J’applique scrupuleusement le cahier des charges de l’enseigne qui est un gage de qualité pour le client.


BÉNÉFICES ET CONTRAINTES DE VOTRE NOUVELLE VIE DE FRANCHISÉ ?

Je travaille dans un univers qui me plait tout particulièrement. J’aime le contact avec les familles et les intervenants. Quant au franchiseur, il a toujours une oreille attentive. Il est aussi très ouvert à nos propositions de communication quand le projet est bien amené. J’ai développé des publicités sur des supports originaux : des voitures aux couleurs de la marque qui circulent dans la ville. Evidemment, je dois verser des royalties et me plier à certaines obligations vis-à-vis du franchiseur. Mais en contre partie, nous avons des outils, des conseils. Du point de vue personnel, je travaille beaucoup plus que lorsque j’étais salarié. La création d’une telle entreprise est « une aventure familiale », mais je bénéficie d’un soutien sans failles de ma famille. Il nous a fallu nous organiser, notamment pour tout ce qui touche à la vie scolaire ou périscolaire des plus jeunes. Mais pour moi, c’est aussi une façon de rencontrer des parents d’élèves, des responsables d’établissements et d’ainsi nouer de nouveaux contacts qui peuvent contribuer au développement de ma franchise.