Publi-interview franchiseur

N. Riché (Columbus Café) : « Etre réactif pour s’adapter aux goûts de la clientèle locale »

2011-11-15T08:42:00+02:00

15.11.2011, 


imprimer

Concept de coffee shops à la française, Columbus Café mise sur la franchise pour instaurer une relation de proximité avec ses clients et innove en jouant sur l’interactivité. Les explications de Nicolas Riché, président de l’enseigne.

Nicolas Riché, Columbus Café
Crédits photo : DR
Nicolas Riché, Président de Columbus Café.

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

Columbus Café réinvente le coffee shop à la française. Nous proposons une offre de produits propre à notre enseigne et suffisamment large pour couvrir le petit-déjeuner (muffins, thé et café), mais aussi le déjeuner et le goûter (sandwiches, wraps), pour un panier moyen de 5 euros. Véritables lieux de vie, nos points de vente attirent aussi bien les jeunes que les générations plus âgées : nos restaurants ont vocation à tisser le lien social autrefois rempli par les cafés et salons de thé traditionnels, tout en le modernisant. Nous avons ainsi mis en place dans nos unités un comptoir en zinc, assorti d’un mur interactif d’ardoises sur lesquelles les clients peuvent communiquer entre eux ou avec nos équipes. Chaque semaine, les messages sont relayés sur Facebook et consultables via les iPads à disposition des clients.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Pour réussir dans la restauration rapide, il faut avant tout avoir l’esprit commerçant, c’est-à-dire savoir être à l’écoute, au service des clients et de ses équipes. Il faut également appliquer le savoir-faire de l’enseigne avec rigueur et recommencer tous les jours la même chose, tout en se montrant curieux et créatif. En effet, même au sein d’une enseigne, le franchisé doit s’intéresser aux innovations sur sa zone de chalandise car la restauration est un monde qui évolue très vite et il faut savoir être réactif pour s’adapter aux goûts de la clientèle locale. Columbus Café est une enseigne à l’esprit jeune et nous encourageons les initiatives des franchisés et leur implication pour l’enrichissement du réseau.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Sur le marché de la restauration, beaucoup d’indépendants évoluent hors enseigne. Chaque année, environ 1 200 cafés mettent la clé sous la porte parce les clients exigent de plus en plus de professionnalisme. Le secteur devrait donc se structurer dans les années à venir autour de marques fortes. La concurrence est accrue, mais je suis persuadé que des enseignes jeunes comme Columbus Café peuvent devenir les leaders de demain. Pour ce faire, nous misons sur un service personnalisé, sur des produits spécifiques à notre marque et de qualité, mais aussi sur la mobilité, avec des vans et des chariots, qui complètent les points de vente existants et vont au-devant des clients.


Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

L’année 2010 représente une période charnière pendant laquelle nous avons préparé l’accélération de notre développement. Nous avons ainsi passé la majeure partie de nos succursales en franchise et nous avons préparé la mise en place d’un nouveau concept qui a vu le jour en avril 2011 : charte graphique, logo, renouvellement de l’offre produit et métamorphose de l’univers architectural, qui a remporté le Top Com d’Or 2011 pour son design. Il devrait être déployé à l’ensemble du réseau au printemps 2012. En fin d’année, nous allons atteindre le cap des 60 unités pour une vingtaine de franchisés et 5 unités en propre. Nous sommes en train renforcer notre structure au siège : nous avons recruté 3 personnes pour étoffer le marketing, les achats et le développement. Nous travaillons également sur la formation initiale et continue, bientôt disponibles en vidéo sur notre futur intranet. Nous axons nos priorités de développement sur le nord de la Loire et espérons ouvrir entre 15 et 20 points de vente par an sur des villes de plus de 50 000 habitants.

Dernières actualités