Publi-interview franchiseur

J.-C. Miribel (Cimm Immobilier) : « Maîtriser le cœur de métier : c’est cela qui fait la différence sur le terrain »

2013-01-18T08:47:00+02:00

18.01.2013, 


imprimer

Fort d’environ 200 agences en France, le réseau Cimm Immobilier a fondé son concept sur le mandat exclusif. Les précisions de Jean-Claude Miribel, fondateur et gérant du réseau.

Jean-Claude Miribel, Cimm Immobilier
Crédits photo : Droits Réservés
Jean-Claude Miribel, fondateur et gérant de Cimm Immobilier

L’originalité de votre concept ?

Depuis une douzaine d’années, Cimm Immobilier a fait le pari de ne travailler qu’en mandat exclusif, afin d’offrir plus de services à nos clients. En mandat simple, un agent immobilier détient une soixantaine de mandats. Les agents Cimm Immobilier en comptent une douzaine, ce qui leur permet d’être très présents pour leurs clients. Nous avons par exemple été le premier réseau à offrir une prestation de géolocalisation des biens à vendre, et proposons un service de partage d’honoraires entre l’acquéreur et le vendeur. Vous me direz, les vendeurs ont souvent des objections aux mandats exclusifs. C’est pourquoi nous proposons également des mandats limitatifs, créés sur-mesure pour nos clients, qui doivent simplement nous assurer que le client ne prendra pas de mandats supplémentaires.


Valeur ajoutée par rapport au marché ?

Pour le franchisé, ce système de mandats exclusifs ou limitatifs permet d’exercer dans des conditions beaucoup plus sereines. Nous pouvons nous permettre d’offrir plus de prestations parce que nous avons un retour sur investissement plus fréquent, et nos relations avec les vendeurs sont très bonnes. Nous favorisons également le travail inter-agence, notamment via  l’association Calitimo, créée à notre initiative, qui est un fichier commun regroupant les mandants exclusifs et limitatifs. Les agences immobilières en dehors du réseau Cimm peuvent également y adhérer, ce qui permet de toucher plus de potentiels acheteurs, en garantissant toujours au client vendeur un interlocuteur unique.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

Les candidats intéressés par notre concept sont invités à suivre une formation de deux jours offerte, qui leur permettra de découvrir le secteur ainsi que les méthodes spécifiques à l’enseigne. A l’issue de ces deux jours, ils peuvent continuer avec nous une formation de trois jours supplémentaires sur le commercial, le logiciel ou Internet. Ils peuvent également assister tout au long de l’année à un large panel de formations spécifiques. Le 31 janvier, nous organisons par exemple une formation sur la gestion locative. Nous avons également mis en place des modules concernant le viager, la vente de commerces et d’entreprises, les pharmacies. Connaître les méthodes de l’enseigne, maîtriser le cœur de métier : c’est cela qui fait la différence sur le terrain.  

Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement ?

En 2012, notre plus grosse nouveauté est la création du réseau Cimm Entreprises et Commerces, un réseau entièrement dédié à la cession et l’acquisition d’entreprises et de commerces. Il vient rejoindre le réseau Cimm Santé, spécialisé dans la vente de pharmacies, créé selon la même démarche de diversification. Ce réseau a ouvert 30 agences franchisées ou mandataires cette année, ce qui représente la majorité de nos ouvertures. Nous comptons à ce jour environ 200 agences, parmi lesquelles environ 130 agences franchisées et 70 mandataires. En effet, depuis trois ans, les franchisés du réseau peuvent développer leur propre réseau de mandataire avec notre soutien, en termes de recrutement et de formation notamment.


Quels profils recherchez-vous ?

Un réseau de franchisés est un groupe : pour rejoindre Cimm Immobilier, il faut avant tout avoir envie de travailler avec d’autres entrepreneurs. Participer à la vie du réseau apporte beaucoup, c’est ce qui fait progresser à la fois les franchisés et le réseau. Nous organisons trois fois par an des réunions de travail de deux jours : elles sont l’occasion d’échanger et de travailler sur des thématiques chères à notre secteur d’activité. En nous rejoignant, il faut avoir l’envie de participer à ces activités.

Dernières actualités