Publi-interview franchiseur

J. Moreno (Cimco Travaux) : « Notre but est de favoriser la réussite du franchisé »

2012-06-05T08:33:00+02:00

05.06.2012, 


imprimer

Fruit de deux années de test, l’enseigne de courtage en travaux Cimco Travaux se lance en franchise. A l’origine du concept, Julien Moreno espère compter 10 franchisés d’ici la fin de l’année.


Crédits photo : Cimco Travaux
Julien Moreno, directeur du développement de Cimco Travaux.

Originalité du concept

Cimco Travaux est un réseau de courtiers spécialisés dans les travaux de rénovation, d’extension et de construction de l’habitat. J’ai fait naitre cette enseigne après deux premières années de courtage en travaux réussies. Depuis sa création, Cimco Travaux se distingue de la concurrence sur deux points : le recrutement de professionnels de qualité et la protection de nos clients vis-à-vis des travaux effectués. Ainsi, nos clients n’ont pas d’acompte à verser aux artisans qui se chargent de leurs travaux : ils ne payent qu’une fois les travaux terminés. Nous nous dissocions également de la concurrence par notre mode de rémunération. En effet, alors que certains confrères se font rémunérer par les professionnels du bâtiment, nous avons choisi de nous faire payer directement par notre client. Grâce à ce mode de fonctionnement, nous pouvons consulter tous les professionnels et les acteurs du bâtiment, sans restriction. L’idée est aussi d’avoir le meilleur rapport qualité-prix pour le client et nous y parvenons ainsi. Pour le client, l’intérêt est d’obtenir un réel choix au niveau des entreprises et de faire réaliser leurs travaux par des entreprises de grande qualité au meilleur prix, conseillées de façon objective.


Valeur ajoutée pour le franchisé

Les futurs franchisés peuvent être rassurés par le fait que j’ai moi-même été courtier indépendant. Je connais donc parfaitement les rouages du métier. Ils peuvent aussi se rendre compte que le chiffre d’affaires présenté est réalisable puisque je l’ai fait moi-même. En effet, nous présentons au candidat un chiffre d’affaires possible de 120 000 euros en deuxième exercice, sachant que moi-même en année deux, j’avais déjà atteint 147 000 euros de chiffre d’affaires. De nombreux moyens sont mis en place pour permettre aux franchisés de chercher du chiffre d’affaires, car notre but est de favoriser la réussite de l'entrepreneur indépendant et de lui permettre de travailler sereinement. Nous possédons un service communication pour l’organisation de salons, la gestion des sites Internet grands publics et bientôt des sites Internet dédiés à chaque franchisé. Nous nous occupons également des relations presse, fournissons un service juridique et un service de téléprospection pour procurer des contacts au futur franchisé. Enfin, nous gérons via notre standard les appels entrants, que nous répartissons sur le réseau.


Points clé de l’accompagnement

Le franchisé Cimco Travaux reçoit une formation initiale de 10 jours ouvrés, avec notamment un architecte DPLG, un avocat, le président régional du SNAL (Syndicat des aménageurs lotisseurs), un bureau d’étude thermique et un établissement financier. Je m’occupe moi-même de les former sur les questions commerciales et managériales. A l’issue de cette formation, les franchisés viennent sur le terrain, au sein de la maison mère à Lyon, pendant trois jours. Bien sûr, j’accompagne les franchisés au début de leur activité, notamment pour le recrutement des partenaires et des artisans. Nous proposons également les services d’un expert-comptable. Je peux aussi les aider si besoin dans le montage de leur structure, dans le choix de leur forme juridique et autres. L’enseigne est toute jeune, mais nous souhaitons être présent sur toute la France, aussi, à terme, nous effectuerons des regroupements régionaux et nationaux sous l’égide d’animateurs réseaux, nous mettrons en place des conventions annuelles afin de créer un dialogue au sein de l’enseigne et afin que chaque franchisé partage son expérience avec les autres.

Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement ?

Nous avons pour objectif d’atteindre le nombre de dix franchisés d’ici la fin de l’année, puis nous espérons passer de 20 à 30 nouveaux franchisés par an. Nous prévoyons également un développement à l’international par le biais de master-franchises. Depuis 18 mois, nous préparons le développement de la franchise. Devenir franchiseur est pour Cimco travaux, le meilleur moyen de développer rapidement un concept original tout en partageant son expérience avec d’autres entrepreneurs. Enfin, niveau développement, nous ne sommes pas encore arrêtés sur des régions ou des mégalopoles en particulier : nous travaillons actuellement avec une société spécialisée en géomarketing pour découper le territoire.


Profils recherchés

Le futur franchisé doit avoir avant tout l’envie d’entreprendre et de réussir pour son propre compte. Le franchisé doit avoir une fibre commerciale et managériale, pratiquer l’écoute active. Par contre, il n’a pas besoin d’être issu du bâtiment : les formations servent à transférer notre savoir-faire. Je n’ai pas d’idées arrêtées sur l’ancienne carrière du futur franchisé. Dans tous les cas, nous serons là pour l’accompagner dans le développement de son entreprise. Même si nous sommes un jeune réseau, nous avons mis en place des moyens équivalents à ceux de nos confrères, tout en nous différenciant par notre mode de rémunération et notre offre commerciale unique.

Dernières actualités