Publi-interview franchiseur

F. Del Real (Century 21) : « Nous ne voulons pas de bons agents immobiliers, mais les meilleurs »

2014-01-16T08:02:00+02:00

16.01.2014, 


imprimer

Lancé en franchise depuis sa création en 1987, le réseau Century 21 compte aujourd’hui près de 900 agences immobilières en France et continue son expansion. Explications de Franck Del Real, responsable développement de l’enseigne.

Franck Del Real
Crédits photo : Droits réservés
Franck Del Real, responsable développement de Century 21.

Comment concevez-vous votre rôle de tête de réseau ?

En tant que tête de réseau, Century 21 se doit de remplir plusieurs missions. D’abord, celle de mettre en place toute une série d’outils qui permettent aux franchisés de faire plus avec l’enseigne immobilière que sans. Nous assurons également un rôle de veille, qui nous permet d’apporter de façon continue des nouveautés, en termes de métiers et d’outils. Si nous prenons l’exemple de la révolution numérique, Century 21 aide ses franchisés à maîtriser des outils comme Facebook et Twitter pour communiquer au mieux avec leurs clients et générer du trafic sur leurs sites internet ainsi que dans leurs agences. Une autre mission importante pour Century 21 est de donner envie aux franchisés d’utiliser l’ensemble des ressources du système. Enfin, nous souhaitons développer le nombre de nos agences pour asseoir notre marque sur tout le territoire sans pour autant négliger la qualité des emplacements de nos franchisés. Pour cela, nous disposons en interne d’un puissant outil geomarketing qui nous permet de déterminer sur quelles zones nous avons encore des parts de marché à conquérir.


Comment avez-vous fait évoluer votre concept depuis sa création ?

L’innovation est dans l’ADN de Century 21 depuis toujours. Déjà à la fin des années 1990, le réseau a su investir sur les outils numériques. Nous avons également fait évoluer notre accompagnement sur d’autres métiers en proposant de nouvelles activités. Ainsi, de la transaction immobilière, nous avons développé la gestion locative, l’immobilier d’entreprise et de commerce – proposé par une soixantaine d’agences aujourd’hui et qui concerne les fonds de commerce et les baux commerciaux – et, depuis quelques années, l’activité syndic. Notre objectif est qu’à terme l’ensemble de nos agences proposent a minima l’activité de transaction résidentielle ainsi que la gestion immobilière.
Enfin, il y a deux ans nous avons lancé le projet « Oxygène » dont le but est de remettre à plat le système Century 21 afin d’améliorer l’existant et d’y ajouter de nouvelles solutions pour monter d’un cran le niveau de services apportés aux clients et à nos franchisés. Nous avons ouvert de nombreux chantiers pour cela. Par exemple, en ce qui concerne la formation, qui apparaît pour nous comme un fondamental indispensable, nous avons créé l’Académie 21 pour proposer des stages spécifiques aux patrons et offrir à leurs collaborateurs la possibilité de s’inscrire dans un parcours d’acquisition de compétences et de professionnalisation. Notre objectif est de proposer un service parfait.

Quel rôle l’adhérent peut-il jouer à l’intérieur de votre réseau ?

Cinq fois par an, nous réunissons le conseil national des agences auquel participent les franchisés, élus pour deux ans par leurs pairs au niveau régional. Leur rôle est de représenter l’ensemble des franchisés Century 21 à l’échelle nationale. Ils constituent un maillon essentiel de la communication avec le réseau. Certains franchisés peuvent également être sollicités pour aider à former les futurs agents immobiliers. Ainsi, pendant une à trois semaines, ils accueilleront et formeront dans leur propre agence le futur franchisé.
Enfin, les patrons d’agences les plus performants en termes de chiffre d’affaires sont invités à participer à des « clubs de performance ». Notre but est de réunir ces franchisés pour qu’ils échangent sur leurs bonnes pratiques et discutent de nouveaux outils. A la fin de chacune de ces rencontres, un compte-rendu est rédigé et communiqué à l’ensemble du réseau pour que tous puissent en bénéficier.


Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement ?

Depuis le début de l’année, nous avons signé 80 nouveaux contrats. Mais nous ne cherchons pas à nous développer coûte que coûte. Ce qui nous intéresse, c’est de bien former les futurs franchisés. Car nous ne voulons pas seulement de bons agents immobiliers, nous voulons les meilleurs. Ainsi, nous les accompagnons avant et après l’ouverture de leur agence pendant une durée de 15 mois, ce qui fait qu’aujourd’hui nous avons peu d’échecs. Concernant l’année 2014, Century 21 espère signer 100 contrats, principalement dans des zones où nous sommes encore peu présents comme le Var (83), la Bretagne, une partie de la région Nord et de la Lorraine, le centre de la France et le sud de l’Ile-de-France.

Dernières actualités