Publi-interview franchiseur

B. Khoury (Century 21) : « Le secteur de l’immobilier est durablement porteur »

2012-10-29T09:16:00+02:00

29.10.2012, 


imprimer

Fort d’un réseau de 900 agences en France, Century 21 poursuit son développement, dans un secteur en difficulté mais qui reste porteur. Les précisions de Bahi Khoury, directeur du développement de Century 21 France.

Bahi Khoury
Crédits photo : Droits Réservés
Bahi Khoury, directeur du développement de Century 21 France.

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

Depuis la création de Century 21 en 1987, nous avons déjà traversé quelques crises ! Certes, le contexte économique est difficile, le marché ralentit. Mais c’est justement dans cette situation que les bons professionnels « tirent leur épingle du jeu ». Nous sommes avec 900 agences en France et 8 000 dans le monde un repère pour les consommateurs. Et en ces temps difficiles, les clients ont besoin d’un repère. De plus, nos outils et nos méthodes ont été pensés, testés et validés et permettent réellement d’augmenter la visibilité d’une agence. La marque Century 21 bénéficie d’une notoriété globale de 86 %, selon une étude CSA publiée en avril 2012 : cela signifie qu’une agence Century 21 qui ouvre ses portes sera déjà connue par 86 % de la population. De plus, les entrepreneurs qui nous rejoignent voient le recrutement de leurs collaborateurs facilité : fin 2012, nous aurons recruté 1 000 collaborateurs au sein du réseau. Ces collaborateurs reçoivent une formation, reconnue comme la meilleure de la profession (Ndlr : selon la même étude) : l’an dernier, 2 000 d’entre eux ont bénéficié de plus de 14 000 journées de formation. Ainsi, notre concept est adapté au contexte économique actuel, aussi bien pour les créateurs que pour les agents immobiliers déjà installés souhaitant passer sous l’enseigne Century 21.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Il faut d’abord être passionné par le métier d’agent immobilier, avoir réellement envie de servir, accompagner et aider les clients. Il faut également être enthousiaste, et avoir la volonté d’apprendre, avec toujours beaucoup d’humilité. Il faut savoir se remettre en question en permanence, car le marché évolue constamment. Au sein d’un réseau, le plus important est de se faire confiance. La franchise est presque un mariage ! Nous ne sommes pas obsédés par le nombre d’agences, ce n’est pas une course : nous recherchons chez les entrepreneurs qui nous rejoignent une vraie envie d’exercer ce métier et de réussir.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Le secteur ne peut être que durablement porteur. L’allongement de la durée de vie permet d’investir, même après 60 ans. Il y a 25 ans, les Français réalisaient en moyenne deux achats dans une vie : aujourd’hui, nous sommes passés à quatre achats en moyenne. L’emploi crée de la mobilité, l’explosion du nombre de familles monoparentales et malheureusement du nombre de divorces accentuent la demande de logement en France. Concernant l’avenir de la profession d’agent immobilier, il passera obligatoirement par des organisations : sous forme de réseaux de commerçants, mais également d’associations comme l’Association des mandats exclusifs des professionnels de l’immobilier (AMEPI). A ce jour, seulement 7 000 agences sont regroupées en réseau, sur les 25 000 existantes. C’est une profession atomisée, mais il faut travailler ensemble, car sans cela, nous ne pourrons plus répondre aux besoins des clients, dont le niveau d’exigence évolue très rapidement. Une chose est certaine cependant : le secteur a encore de belles années devant lui.


Bilan de l’année écoulée pour votre enseigne et perspectives de développement ?

Chaque année, entre 35 et 40 agences quittent le réseau, parmi lesquelles des succursales, des agences secondaires et des contrats arrivant à terme. Nous avons ouvert près de 65 agences depuis le début de l’année, et notre objectif est d’atteindre les 90 agences agréées d’ici la fin de l’année. Nous souhaitons poursuivre au rythme d’une centaine d’ouvertures par an, avec une priorité d’implantation sur plusieurs régions : le Var, le centre de la France, la Bretagne, le Nord, les Bouches-du-Rhône et l’Ile-de-France. Environ la moitié de nos nouvelles agences sont des créations pures, l’autre moitié des passages sous enseigne d’agences existantes. Concernant les innovations du réseau, nous travaillons depuis un an et demi maintenant sur un projet ambitieux baptisé « Oxygène », qui intègre la refonte de notre savoir-faire, de nos outils de gestion et technologiques (sites internet, applications mobiles professionnelles), des modules de formation et de la communication de la marque. L’idée est simple : apporter à nos agences et aux clients de nos agences le meilleur service jamais offert par aucune autre organisation immobilière.

Rejoindre le réseau Century 21

Droit d’entrée : 25 000 euros
Apport personnel minimum exigé (pour une création) : 75 000 euros
Coût de la mise aux normes du concept (pour une agence déjà existante) : entre 10 000 et 20 000 euros

Pourquoi rejoindre ces réseaux ?

Century 21Qui s'y connaît aussi bien ?

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau

Century 21 Entreprise et CommerceQui s'y connaît aussi bien ?

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Dernières actualités