Publi-interview franchisé

S. Lemonnier (Century 21 Entreprise) : « les affaires gérées en couple sont rapidement opérationnelles »

2009-10-12T01:01:00+02:00

12.10.2009, 


imprimer

A respectivement 50 et 51 ans, Sophie et Stéphane Lemonnier ont rejoint le réseau Century 21 Entreprise et Commerce, pour sa notoriété et son professionnalisme. C’est en couple qu’ils dirigent depuis janvier 2008 leur agence dédiée à la transaction de fonds de commerce à Orléans. Entretien avec Sophie Lemonnier.

Sophie et Stéphane Lemonnier, franchisé Century 21
Crédits photo : Droits réservés
Sophie et Stéphane Lemonnier, franchisés Century 21 Entreprise et Commerce.

Construction du projet

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

Après des années passées à des postes à forte responsabilité dans la grande distribution, mon mari souhaitait prendre de l’autonomie et créer une affaire dans l’immobilier. De mon côté, j’avais cessé mon activité salariée dans la publicité et l’informatique pour élever mes enfants.
Nous nous étions toujours dit que nous monterions une entreprise ensemble. Les enfants ayant grandi, c’était le bon moment.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Si nous avions ouvert une agence en apposant seulement nos deux noms, nous aurions certainement mis beaucoup plus de temps à être connu et reconnu à Orléans. La notoriété de l’enseigne et donc le fait d’être référencée comme agence Century 21 Entreprise et Commerce vous apporte une clientèle dès l’ouverture de l’agence. C’est l’atout majeur d’un réseau puissant lors d’une création. Créer en franchise était donc un choix stratégique. C’était aussi rassurant. Nous ne naviguons pas à vue. Nous nous appuyons sur un savoir faire, des outils, une formation solide et continue.

Choix de l’enseigne

Ce qui vous a séduit chez le franchiseur ?

Leur notoriété et leur professionnalisme. Dans la transaction de fonds de commerce, il n’y a que deux réseaux d’importance, dont Century 21 Entreprise et Commerce. En outre, ils ont une vraie relation de partenariat avec leurs franchisés. C’est un réseau en perpétuelle évolution qui reste innovateur et créatif.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

Notre solidité financière a été un plus. L’expérience professionnelle, la gestion à deux aussi. Century 21 Entreprise et Commerce a fait le constat que les affaires gérées en couple sont rapidement opérationnelles. Dans notre cas, c’est la complémentarité des compétences ainsi que la complicité qui sont un plus. Quand l’un de nous est dans « l’impasse », l’autre prend automatiquement le relais, nous sommes ainsi en permanence opérationnels sur les dossiers.

Quotidien du franchisé

Comment avez-vous appliqué le savoir-faire de l’enseigne ?

Une fois notre candidature validée, nous avons suivi une formation de quatre mois sur les techniques de vente, les outils Century 21, le management …Le réseau nous a accompagnés dans le choix de notre emplacement et la mise en place des procédures. Dans la mesure où un vrai partenariat basé sur une confiance réciproque avec le réseau s’est mis en place, nous avons appliqué les procédures à la lettre. Par la suite, ce sont vos réussites, les leçons de vos échecs, votre capacité à rebondir, à être réactif et imaginatif qui font que vous serez reconnus comme étant un vrai professionnel de la transaction de fonds de commerce.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisé ?

Sincèrement, si c’était à refaire, nous referions à l’identique. Après plusieurs mois d’activité, le plus de Century 21 Entreprise et Commerce, c’est l’état d’esprit à la fois professionnel, « avant gardiste », créatif, dynamique, convivial et chaleureux des équipes qui gèrent ce réseau.
Nous disposons d’un soutien humain. En effet, nous faisons le point tous les deux mois environ avec un consultant, en plus de réunions trimestrielles entre agences d’une même région, nous nous enrichissons ainsi de l’expérience des autres. Nous disposons également de données chiffrées et d’une formation régulière, ce qui nous incite à recadrer nos objectifs et à nous améliorer constamment.
Désormais, il nous reste à asseoir la pérennité de notre entreprise, mais c’est le cas pour toute jeune société. La problématique permanente étant la motivation des équipes et le recrutement. La seule contrainte est que nous n’avons pas assez de temps pour faire d’autres activités en famille et avec nos amis.
Aujourd’hui, nous aimons notre nouveau métier et nous prenons beaucoup de plaisir à développer notre agence.

Dernières actualités