Franchise immobilier : les 3 fondements de la rentabilité de CENTURY 21 ENTREPRISE ET COMMERCE

2010-01-04T15:49:00+02:00

04.01.2010, 


imprimer

La rentabilité du concept de Century 21 Entreprise et Commerce est fondée sur trois principes : un investissement initial raisonné et raisonnable, un point mort maîtrisé et atteint dès la première année d’activité, et une rentabilité exponentielle au-delà du point mort. Ce travail cohérent sur le point mort, qu’il ne faut pas aggraver par des dépenses inutiles, commence dès la recherche de l’emplacement de l’agence.

En s’appuyant sur la marque Century 21 et ses 87 % de notoriété globale, on choisit un local qui n’est pas en emplacement numéro 1, à l’entrée de la ville sur un axe entrant, facilement accessible au stationnement car les clients sont souvent éloignés.

Tout est fait aujourd’hui en France pour créer de la valeur ajoutée, pour favoriser la création et la reprise d’entreprise, à travers des incitations fiscales et sociales, comme le statut de l’auto-entrepreneur. Century 21 Entreprise et Commerce est passé de 200 000 créations d’entreprises par an en 2000, à 327 000 l’année dernière. De plus, le tissu des services prend progressivement la place du tissu industriel. Cela représente aujourd’hui un marché de 60 000 ventes, dont 5 000 dans le cadre d’une reprise.

Dernières actualités