Publi-interview franchisé

R. Privat (Cartridge World) : « J’ai gagné en qualité de vie et en liberté »

2012-09-26T08:44:00+02:00

26.09.2012, 


imprimer

Richard Privat, nouveau franchisé Cartridge World, a ouvert son magasin le 18 juin 2012 dans le 8e arrondissement de Paris. Quelques mois après l’ouverture, le père de famille de 46 ans n’a rien perdu de son enthousiasme et de sa motivation.

Richard Privat
Crédits photo : DR
Richard Privat, franchisé Cartridge World à Paris, 8ème arrondissement.

CONSTRUCTION DU PROJET

Ce qui vous a motivé à devenir créateur d’entreprise ?

A 45 ans, cela faisait 18 ans que je travaillais en tant que salarié dans une société d’agroalimentaire, notamment spécialiste des capsules à café. Il était temps de changer : je ne me voyais pas faire 18 autres années en tant que salarié.  Si l’âge a été un déclic, cela faisait aussi longtemps que j’avais envie de franchir le pas. Après un départ à l’amiable, j’ai pu partir avec un pécule qui m’a aidé pour le lancement de mon entreprise.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

La franchise me permet de m’appuyer sur une marque et un savoir-faire. Grâce à la franchise, il a été plus facile de devenir mon propre patron, et je pourrai me développer plus rapidement. Au moment du choix, je me suis dit que dans mon métier précédent, je vendais déjà des produits de marques, j’avais l’habitude de travailler pour des enseignes. En rejoignant un réseau de franchise, j’étais donc en terrain connu. Il ne me restait plus qu’à trouver l’enseigne qui me corresponde.

CHOIX DE L’ENSEIGNE

Ce qui vous a séduit chez la tête de réseau ?

En cette période de crise, travailler pour un concept qui propose de faire des économies est à mon sens porteur. L’avantage écologique apporté par Cartridge World a également compté au moment de prendre ma décision. J’ai vu la cartouche d’encre à recharger de la même manière qu’une cartouche de café : un consommable fonctionnant grâce à une machine et utilisé par la grande majorité des Français, dans leur vie privée ou professionnelle. Mes premiers contacts avec les responsables de l’enseigne ont fini de me convaincre. Ils ont été très transparents et très ouverts.


Comment avez-vous convaincu la tête de réseau ?

Mon expérience et ma motivation ont constitué mes principaux atouts. De plus, pour leurs nouveaux franchisés, les équipes de Cartridge World recherchaient un profil de commercial ou de commerçant, or je correspondais à ces critères. Finalement, cela a été simple de les convaincre, cela s’est fait assez rapidement. D’autant que j’avais une base financière intéressante, un élément rassurant lorsque l’on décide d’ouvrir un magasin sur Paris.

QUOTIDIEN DU FRANCHISE

En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

En plus du mois de formation initiale effectué, Cartridge World m’apporte son soutien. J’ai des contacts réguliers avec l’enseigne, et je peux aussi contacter facilement les autres membres franchisés du réseau. L’enseigne apporte un suivi, et je ne me sens pas seul. Un peu comme dans une entreprise classique, la tête de réseau gère les problématiques liées au marketing, à la publicité, aux produits ou à la gestion d’entreprise. Cela permet de se concentrer sur l’essentiel, la recherche de nouveaux partenaires et la relation clients. L’équipe de Cartridge World est très attentive aux remarques. Rien n’est figé.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie ?

Aujourd’hui, quand j’ai besoin de décider quelque chose, je le fais seul. De surcroît, j’habite à côté de mon lieu de travail. J’ai gagné en qualité de vie, en liberté et en disponibilité vis-à-vis de ma famille. Créer son entreprise demande toutefois beaucoup de travail, du fait des nombreux démarchages et de la prospection. J’essaye d’être patient, de donner le temps qu’il faut à mon entreprise pour démarrer. D’autant que les premiers signes sont très encourageants. Selon moi, je suis arrivé au bon moment dans cette franchise. En plus d’être une entreprise pérenne, Cartridge World possède un fort potentiel de développement, auquel je participe.

Dernières actualités