Publi-interview franchiseur

E. Juffroy (Cartridge World) : « Nous souhaitons ouvrir 15 magasins cette année »

2014-02-11T08:13:00+02:00

11.02.2014, 


imprimer

Né en Australie il y a 25 ans, le réseau spécialisé dans la recharge de cartouches d’imprimante Cartridge World a fêté ses 10 ans en France il y a quelques mois. Aujourd’hui, le réseau souhaite davantage mailler le territoire national. Explications d’Emmanuel Juffroy, directeur général France et Europe du Sud.

Emmanuel Juffroy, Cartridge World
Crédits photo : Droits réservés
Emmanuel Juffroy, directeur général France et Europe du Sud, Cartridge World.

Comment concevez-vous votre rôle de tête de réseau ?

Cartridge World appréhende son rôle de tête de réseau à deux niveaux. D’abord, nous avons un rôle de conseil. En tant que franchiseur, nous devons apporter à nos franchisés des conseils et des outils pour qu’ils réussissent dans tous les domaines : la gestion, le commercial, le marketing et la technique. Ensuite, nous avons un rôle de contrôle : nous nous assurons que les franchisés appliquent les outils et méthodes que nous avons mis à leur disposition pendant leur formation. En ce qui concerne la gestion, par exemple, nous mettons à la disposition de tous nos franchisés un logiciel de gestion leur permettant d’avoir tous les indicateurs nécessaires au bon pilotage de leur entreprise. Ce sont des indicateurs essentiels à la gestion comptable, mais aussi des indicateurs élaborés spécifiquement pour gérer un magasin Cartridge World avec l’analyse de ratios propres à l’activité.

Nous veillons aussi au bon fonctionnement du réseau, notamment à la bonne entente entre les franchisés car nous considérons que comme dans toute vie en société, un réseau doit avoir une éthique et des règles pour bien fonctionner. Enfin, notre mission consiste à contrôler le paiement des redevances, en particulier la redevance de communication nationale, car elle touche l’ensemble du réseau ainsi que sa capacité à investir sur son image et sa notoriété.


Comment avez-vous fait évoluer votre concept depuis sa création ?

Le concept Cartridge World est né en Australie il y a plus de 25 ans et se développe en franchise en France depuis 2003. En l’espace de 10 ans, le concept a beaucoup évolué. A la base, nous faisions exclusivement de la recharge de cartouches d’encre et  de la remanufacturation de cartouches laser. Aujourd’hui, nous nous orientons de plus en plus vers de la distribution : nous rechargeons toujours les cartouches, mais nous commercialisons également des produits finis répondant à nos standards de qualité. Ce changement nous a conduits à modifier le profil que nous recherchons chez nos franchisés. Auparavant, les franchisés avaient des profils à la fois techniques et commerciaux. Désormais, la technique a moins d’incidence. La caricature du chef d’entreprise qui reste derrière son comptoir et qui attend le client est terminée. Aujourd’hui, il faut aller le chercher.

Nous nous dirigeons aussi de plus en plus vers une offre B to B car la marge collectée est supérieure, et donc la rentabilité du franchisé est meilleure. Une entreprise à maturité réalise entre 50 % et 60 % de son chiffre d’affaires en B to B. C’est pour cela que nous avons rajouté une semaine de formation dédiée au commercial et au B to B.

Quel rôle l’adhérent peut-il jouer à l’intérieur de votre réseau ?

Si les grandes lignes de la stratégie de base du réseau restent mondiales, nous consultons régulièrement nos franchisés sur sa mise en application en France en tenant compte des spécificités de chaque marché. Lors de rencontres régionales, d’abord. Deux fois par an, nous organisons des réunions en région au cours desquelles nous donnons la parole aux franchisés et échangeons avec eux sur les thématiques qu’ils souhaitent aborder en plus des outils que nous leur donnons. Nous organisons également  chaque année une convention nationale pour réunir tous les acteurs du réseau et présenter la stratégie du groupe sur les 2 années à venir.

Concernant le budget de la communication nationale, nous considérons qu’il appartient à l’enseigne Cartridge World et donc aussi aux franchisés. Voilà pourquoi il est cogéré par la tête de réseau et 4 franchisés, élus par leurs pairs pour une durée de 2 ans. Aucune décision n’est prise sans qu’elle n’ait fait l’unanimité au sein de ce comité.

Enfin, nos franchisés participent à la bonne entente au sein du réseau puisque nous disposons depuis 5 ans d’un comité de médiation dont le but est de régler d’éventuels conflits entre franchisés et/ou entre un franchisé et le franchiseur. Composé en  partie de franchisés, il a pour mission de veiller aux bonnes relations au sein du réseau et de maintenir un esprit de « famille ».


Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

D’abord, plusieurs nouveautés du côté de la formation. Comme expliqué précédemment, nous approfondissons l’aspect commercial et le B to B. Nous formons également de plus en plus nos franchisés au marketing digital : nos magasins ont tous un site dédié, une page Facebook, une newsletter et un blog propres. Cartridge World investit plus de la moitié de son budget communication dans le marketing digital, nous misons beaucoup sur ce vecteur pour développer l’activité du réseau. Enfin, dès l’année prochaine, nos franchisés pourront suivre des formations en ligne.

Côté développement, nous avons ouvert une douzaine de magasins l’année dernière en France, portant à 131 le nombre d’unités implantées sur le territoire national. Cette année, nous souhaitons en ouvrir une quinzaine supplémentaires, en particulier dans des villes où nous ne sommes pas encore présents comme Clermont-Ferrand (63), Limoges (87) ou encore Montluçon (03), mais également poursuivre notre développement interne. En effet, notre enseigne compte à ce jour plus de 50% de ses magasins en multi-sites et nos franchisés ont encore de belles opportunités de développement.

Dernières actualités