Publi-interview tête de réseau

C. Bantquin (Bricomarché) : « Avec un apport limité, le concept Bricomarché permet de devenir chef d’entreprise rapidement »

2012-11-12T08:51:00+02:00

12.11.2012, 


imprimer

Président depuis août 2012 de Bricomarché et de Brico Cash, les enseignes d’équipement de la maison du Groupement des Mousquetaires, Christophe Bantquin fait le point sur le développement et la stratégie mise en place par le réseau.

Christophe Bantquin
Crédits photo : Droits Réservés
Christophe Bantquin, président de Bricomarché

Originalité du concept

Bricomarché met à la disposition de ses clients des produits dans les domaines de la décoration, du bricolage, du jardin, de l’animalerie et du bâtiment. L’enseigne fonde son activité sur un concept de proximité, en s’implantant dans des villes à la densité de population peu importante, de 2 500 à 5 000 habitants, et des structures de 2 000 m² en moyenne. Les adhérents Bricomarché ont une véritable implication au sein de leur zone, ils sont connus sur la ville en tant qu’individus, et montent des partenariats à l’échelle locale afin de favoriser cette dimension de commerce de proximité. De cette façon, lorsqu’une personne a un chantier, elle se dirige naturellement vers eux. Bricomarché se différencie également de ses concurrents en mettant l’accent sur les produits de jardin et d’animalerie. De plus, l’enseigne fait en sorte de pratiquer une politique de prix attractive. Chaque adhérent n’hésite pas à comparer les prix des produits les plus sensibles avec ceux des enseignes voisines concurrentes, pour si besoin ajuster ses prix.


Valeur ajoutée pour l’adhérent

Avec un apport limité, le concept Bricomarché donne la possibilité de devenir chef d’entreprise rapidement. L’adhérent peut bénéficier de la notoriété de l’enseigne. Ainsi, les 500 Bricomarché présents en France sont numéro un en termes de renommée sur leur zone de chalandise. L’adhérent peut également compter sur la force du groupement, notamment dans la gestion des produits, des fournisseurs, des ressources humaines, de l’assurance, des banques, par exemple. Au quotidien, les livraisons de marchandises ne demandent que quelques jours et les prix sont déjà négociés avec les fournisseurs. Bricomarché fait en effet partie d’une alliance de distributeurs (A.R.E.N.A.) qui permet de massifier les achats et de bénéficier de meilleurs prix. Le groupement s’occupe également du marketing et de la communication via des planches de marchandisage, des publicités à la télé ou encore, pour les événements importants, à la radio.


Points-clés de l’accompagnement

Nous proposons à nos adhérents 4 mois et demi de formation initiale, en alternance, au siège situé à Bondoufle (91). A l’issue de cette formation, les futurs adhérents peuvent postuler dans 8 secteurs qui correspondent à une partie de l’Hexagone. Nous aidons le nouvel adhérent à trouver son emplacement. Une structure interne l’aide également à monter son dossier pour les banques. Nous avons mis en place des formations continues par thème, organisées par région. Par ailleurs, chaque adhérent doit consacrer deux jours par semaine au fonctionnement des structures de l’enseigne. Il s’agit du tiers temps. Cela lui permet de prendre un peu de hauteur par rapport à son quotidien d’adhérent et lui donne l’occasion d’être acteur de l’évolution de l’enseigne. Cela oblige également l’adhérent à s’entourer de collaborateurs compétents.

Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

Cette année, l’enseigne compte cinq ouvertures, dont une qui me concerne, puisque je viens d’ouvrir un nouveau Bricomarché à Nogaro (32). Il s’agit de mon deuxième magasin, le premier se situant à Aire-sur-Adour (40). En 2013, nous avons prévu l’ouverture de 12 nouveaux points de vente. Certains adhérents sont également en train de préparer l’agrandissement de la surface de leur magasin. Ainsi, une dizaine de transferts ou d’agrandissements sont prévus. L’un de nos autres objectifs pour 2013 est de mettre à profit les tests d’un nouveau concept effectués sur 5 points de vente en 2012. Cela revient à développer prioritairement des produits attendus par la clientèle locale. Nous tentons de cette façon de travailler plus en fonction de la zone de chalandise et de la concurrence présente. Ainsi, un magasin adapté à sa zone de chalandise pourra proposer plus de produits de jardin et de décoration qu’un autre, si nécessaire. Par ailleurs, l’enseigne a encore des potentiels de développement sur une cinquantaine de zones en France. Nous cherchons ainsi à nous implanter dans des bassins de moins de 100 000 habitants, dans le sud-ouest de la France par exemple et en fonction des flux de population. Enfin, nous travaillons aussi à l’évolution de notre deuxième enseigne de bricolage, Brico Cash, plus orienté matériaux.


Profils recherchés

Nous nous intéressons plutôt à des candidats prêts à s’investir sur le long terme, pour développer le projet de leur vie. Ces personnes ont généralement entre 30 et 45 ans. Ce sont des commerçants, passionnés, motivés, qui ne cherchent pas à faire un coup financier. En outre, une expérience de la grande distribution est un plus. Aujourd’hui, les adhérents sont plutôt installés en couple, du fait de l’histoire du groupement. Mais cela a tendance à évoluer. Enfin, souvent, certains adhérents aident l’un de leurs collaborateurs afin qu’il devienne à son tour adhérent. Et qu’il participe à la force du réseau.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

BricomarchéPour tout faire moins cher

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités