Publi-interview tête de réseau

P. Bédué (Bocalinda) : « Nous voulons construire un réseau pérenne »

2014-05-19T08:01:00+02:00

19.05.2014, 


imprimer

Le premier magasin de distribution de cigarettes électroniques Bocalinda a ouvert à Arpajon dans l’Essonne en 2012. Forte de son succès, l’enseigne se développe désormais en concession de licence et vise les 10 boutiques d’ici la fin de l’année. Retour sur le concept et la stratégie de ce réseau avec son fondateur et dirigeant, Patrick Bédué, également organisateur du premier salon d’e-cigarettes Vapexpo.

Patrick Bédué, Bocalinda
Crédits photo : Droits réservés

Quelle est l’originalité de votre concept ?

Bocalinda se distingue par son offre produit. En effet, en plus de proposer des liquides de qualité provenant de fournisseurs majoritairement français, mais aussi américains, anglais et allemands,  nos magasins sont capables de satisfaire tous les clients grâce à une grande variété d’arômes. Ainsi, les « vapoteurs » pourront trouver dans nos points de vente à côté des parfums classiques de tabac brun ou blond des arômes fruités comme la framboise, la pomme ou encore la poire, et des senteurs plus gourmandes comme caramel beurre salé, fraise basilic, cookie et mojito. Au total, ce sont plus de 70 parfums différents qui sont proposés aux clients en magasin. Au niveau des produits aussi nous nous positionnons sur un niveau de gamme élevé et varié avec un grand nombre de modèles de cigarettes électroniques de qualité. Les vendeurs Bocalinda peuvent également proposer aux clients plus aguerris des « mods » : des cigarettes modulables qui permettent d’améliorer la « vape » en augmentant l’autonomie et la précision de la chauffe, notamment. En général, les clients Bocalinda sont des vapoteurs qui souhaitent évoluer dans leur expérience de consommation.


Quelle est la valeur ajoutée par rapport au marché ?

Comme expliqué précédemment, la principale force du concept Bocalinda réside dans sa gamme de produits premium, tant du côté des liquides que des cigarettes électroniques. Cette variété et cette qualité constituent pour l’affilié un gage de succès certain. En outre, la tête de réseau sélectionne avec soin les fournisseurs et les nouvelles tendances de ce marché qui se renouvèle sans cesse pour que l’adhérent puisse se consacrer à son activité commerciale et continuer de proposer des produits qui satisfont la demande de sa clientèle. Par ailleurs, nous avons conclu avec certains fournisseurs des accords d’exclusivité qui nous mettent à l’abri de la concurrence et nous permettent d’organiser des avant-premières avec nos clients. Nous avons une vision du marché telle que nous souhaitons perdurer et non seulement nous enrichir.


Quels sont les points-clés de votre accompagnement ?

Nous accordons une grande importance à la formation de nos adhérents car il est primordial que les vendeurs Bocalinda aient goûté et connaissent les produits pour pouvoir renseigner au mieux les clients. Voilà pourquoi les nouveaux membres du réseau sont formés directement en boutique sur les liquides et le matériel pendant une semaine. Ils apprennent également à cibler les demandes des clients pour les conseiller au mieux.


Quel bilan faites-vous de l’année écoulée et quelles sont vos perspectives de développement ?

Depuis 2012, année d’ouverture du premier magasin Bocalinda dans l’Essonne, les demandes se multiplient. L’année dernière, une première boutique en concession a ouvert à Saint-Nazaire (44) et deux dossiers sont actuellement en cours. Nous ne voulons pas nous développer trop vite et n’importe comment. Pour l’instant, nous nous sommes fixés l’objectif d’atteindre les 10 points de vente d’ici la fin de l’année, mais nous voulons avant tout construire un réseau pérenne. Car, dans les années à venir, le marché de la cigarette électronique est amené à se concentrer et beaucoup d’acteurs vont disparaître. Bocalinda met tout en place pour être présente après.


Quels profils recherchez-vous ?

Pour rejoindre le réseau Bocalinda, nous recherchons des personnes curieuses et intéressées par le produit, qui ont envie de se développer sérieusement. Nous ne cherchons pas des investisseurs, mais plutôt des entrepreneurs qui éprouvent l’envie de bien conseiller les clients souhaitant arrêter de fumer. Nous ciblons donc surtout des personnes à l’écoute, capables de créer une symbiose avec le client. Enfin, l’enseigne privilégie des candidats vapoteurs afin que les concessionnaires soient les meilleurs ambassadeurs de leurs produits.

Dernières actualités