Cigarettes électroniques : Retour d’expérience de la franchisée BOCALINDA de Saint-Nazaire (44)

2014-04-10T14:47:00+02:00

10.04.2014, 


imprimer

Bocalinda, réseau de cigarettes électroniques, a interrogé sa franchisée de Saint-Nazaire (44), Aude Prost. Voici son témoignage :

Quel a été votre parcours professionnel ?

Après une licence de langues étrangères, j’ai passé le diplôme d’Etat d’infirmière et exercé dans différents services et pays, avant de revenir m’installer en France en 2011.

Quelles ont été vos motivations pour devenir créateur d’entreprise ?

Le statut de salarié ne me convenait plus, je souhaitais créer mon entreprise depuis un moment déjà, le domaine d’activité restait à définir.

Pourquoi avoir créé votre activité dans le domaine des e-cigarettes et plus particulièrement avec l’enseigne Bocalinda ?

J’ai découvert l’e-cigarette lorsque j’exerçais en service d’oncologie il y a quelques années, certains médecins l’évoquait déjà avec les patients. A l’époque il n’existait pas encore de boutiques physiques en France, et le peu d’études menées sur le sujet nous amenait à être prudents dans notre discours, mais nous suivions de près le développement de ce produit, qui nous semblait être une alternative très intéressante au tabac. Lorsque l’e-cigarette s’est réellement développée en France, j’ai vu un grand potentiel dans ce marché et décidé d’ouvrir un magasin. Ne possédant pas d’expérience dans le commerce, et n’étant moi-même qu’une vapoteuse débutante, me tourner vers une franchise me sembla être le bon choix.
Bocalinda est un concept store, ce n’est pas un bureau de tabac modernisé. J’ai aimé le choix des produits, des e-liquides de qualité, du matériel de marque, une boutique qui évolue au rythme des innovations dans le domaine de l’e-cigarette. Chaque client est accueilli, conseillé, la grande variété de produits disponibles permet de créer une « vape » "sur-mesure" afin de répondre de manière adaptée aux besoins du fumeur qui décide de vapoter.

Au quotidien, comment votre tête de réseau vous aide-t-il ?

Je dispose de tout le catalogue de produits Bocalinda pour faire mon choix, sans minimum de commande. Cela me permet de tester des nouveautés, d’introduire progressivement de nouveaux types d’e-cigarettes et de nouveaux e-liquides, en m’adaptant à la clientèle de ma région. Des formations me sont proposées régulièrement afin de maintenir à jour mes connaissances dans le domaine de la « vape ». Je dispose également d’exclusivités dans mon secteur sur certains produits.

Votre avis sur l’avenir du marché de la cigarette électronique ?

L’e-cigarette est une invention extraordinaire, la première qui offre aux fumeurs désireux d’arrêter ou de diminuer leur consommation de tabac une opportunité de le faire sans frustration, avec une réelle notion de plaisir.
Je pense que nous ne sommes qu’au début de cette petite révolution qu’est l’e-cigarette, et qu’il est important de bien s’entourer pour réussir dans ce domaine. L’explosion du nombre de boutiques témoigne du succès de ce dispositif, mais les clients font de plus en plus la distinction entre un magasin de « vape » et un revendeur d’e-cigarettes.
Le produit restera et continuera à évoluer, je pense cependant qu’à moyen terme un certain nombre de boutiques seront amenées à disparaitre.

Bocalinda
93 Avenue De La Republique
44600 Saint-Nazaire

Dernières actualités