Vidéo tête de réseau

G. Piquet-Pellorce (Biocoop) : « Les coopératives ont un avenir certain »

2014-05-22T08:02:00+02:00

22.05.2014, 


imprimer

Leader de la distribution alimentaire bio en France, le réseau Biocoop est fier de son mode d’organisation en coopérative. Avec déjà près de 350 magasins implantés dans l’Hexagone, le réseau militant continue de se développer au rythme de 25 à 30 nouveaux points de vente chaque année. Rencontre avec le directeur général de l’enseigne, Gilles Piquet-Pellorce.

La coopérative comme mode de développement

Créée il y a plus de 25 ans par des associations de consommateurs, l’enseigne spécialisée dans la distribution alimentaire bio Biocoop affiche fièrement son mode d’organisation : la coopérative. « Un entrepreneur qui intègre une coopérative telle que la nôtre a une particularité, celle de participer activement à la vie de l’entreprise », explique Gilles Piquet-Pellorce, directeur général de Biocoop. « Il prend part aux grandes décisions stratégiques et est totalement partie prenante de la société », se réjouit-il. Pour ce dirigeant, ce système coopératif permet de dégager beaucoup de richesses au sein du réseau : « Les coopératives ont un avenir certain », conclut-il.


Une enseigne leader

Avec un chiffre d’affaires en 2013 de 580 millions d’euros, 345 magasins, 3 500 salariés et une activité en croissance de 8,5 %, l’enseigne Biocoop s’affiche comme le leader des distributeurs de produits alimentaires bio en France. « En plus de nous positionner sur un marché porteur, reprend le directeur général de la coopérative, notre enseigne se distingue par son concept militant : nous ne faisons aucune concession quant à nos valeurs historiques que nous défendons depuis le début. »

Propos recueillis lors du Salon des Entrepreneurs de Paris 2014 par Mustafa Curlu (Widoobiz)

Dernières actualités