Coopérative construction : BIGMAT veut digitaliser ses points de vente

2013-11-13T13:04:00+02:00

13.11.2013, 


imprimer

BigMat, coopérative spécialisée dans le négoce de matériaux de construction à destination des artisans et des particuliers, s’intéresse à un nouveau concept magasin atour du digital et du développement durable : « BiPos ».

Encore à l’étude, ce projet vise à repenser les points de vente pour réduire leur consommation d’énergie et à les réorganiser autour d’une borne interactive numérique. « Le but de cette borne est de répondre aux demandes des clients, qui, grâce à Internet, se renseignent avant de se déplacer en magasin, connaissent mieux les produits et ont des questions de plus en plus précises », explique l’enseigne. « L’occasion aussi de libérer du temps pour les conseillers en magasin et favoriser une offre client plus personnalisée. »

Une borne tripartite

Cette borne numérique comporte trois interfaces. Une latérale gauche équipée d’une machine à café et destinée à favoriser le relationnel avec les clients. Une latérale droite qui présente tous les documents techniques pour se renseigner sur les produits. Et, enfin, une interface située au milieu de la borne, présentant un écran numérique et dotée de 6 applications professionnelles (présentation détaillée des produits, démonstrations vidéos, service de stockage, de scan et d’impression de documents ou encore un compte client numérique permettant à chaque professionnel de connaître sa situation financière vis-à-vis de BigMat).

Pour l’instant, seule une « version bêta » a été présentée lors de la journée Batimat BigMat afin de faire connaître à l’ensemble du réseau les fonctionnalités de la borne Bi. Un premier magasin au nouveau concept est prévu pour la fin du premier semestre 2014. Le montant de l’investissement éventuel pour équiper les points de vente n’est pas encore connu.

BigMat a été créée en 1981. Aujourd’hui, l’enseigne regroupe plus de 340 magasins en France et plus de 800 en Europe. En 2012, ses unités ont réalisé, dans l’Hexagone, 1,2 milliard d’euros de chiffre d’affaires.

Dernières actualités