Groupement hôtellerie : BEST WESTERN dresse son bilan de l’année 2010

2011-02-04T09:17:00+02:00

04.02.2011, 


imprimer

Best Western, coopérative d’hôteliers indépendants clôture 2010 en affichant un chiffre d’affaires monde centralisé de 1 118 millions de dollars US (soit 836 millions d’euros), en progression de 11,9 % par rapport à 2009. Avec 4 038 hôtels et 308 692 chambres construits au 30 novembre 2010 (+ 0,4 % par rapport à 2009), Best Western reste en tête du marché. Ce résultat encourageant provient de 3 principaux canaux : les centrales d’appels Best Western à 17 % (+ 7 % par rapport à 2009), les systèmes globaux de distribution à 35,5 % (+ 17,8 % par rapport à 2009) et Internet à 47,5 % (+ 17,2 % par rapport à 009).

Sur le plan national, Best Western marque une progression après une année 2009 affectée par la crise. La marque a ainsi atteint un chiffre d’affaires de 44,3 millions d’euros à fin décembre, soit une hausse de 14 % par rapport à 2009. Côté réseau, l’enseigne poursuit activement son développement et affiche un parc de 304 établissements en France, dépassant ainsi le seuil symbolique des 300 hôtels.

Autre point important : entre janvier et décembre 2010, 40 nouveaux hôteliers associés ont rejoint Best Western. Un nombre record en progression de + 80 % par rapport à l’an dernier. Ces nouveaux adhérents sont à 15 % des hôtels 4 étoiles et à 85 % des hôtels 3 étoiles.

Pour l’année en cours, Best Western affirme sa volonté de développer sa présence sur des destinations à fort potentiel avec des établissements 3 et 4 étoiles dotés de plus de 80 chambres : l’Ile-de-France avec le pôle la Défense et Orly (Rungis) notamment, la Normandie (Deauville), la Lorraine (Metz, Vichy), le Poitou-Charentes (la zone du Futuroscope), Rhône-Alpes (Evian les Bains) et la région Paca (Antibes, St Tropez).

Les chiffres 2010 de la politique d’éco-labellisation de Best Western sont doublement positifs : non seulement le nombre d’hôtels détenant la certification a doublé en un an, passant de 12 à 25, mais l’enseigne conserve son avance en la matière, représentant à elle seule 1/4 des hôtels certifiés Ecolabel Européen dans l’Hexagone. Le groupe compte bien poursuivre cette croissance. Il s’est fixé l’objectif de 48 hôtels éco-labélisés d’ici la fin de l’année.

Avec un parc de plus de 300 hôtels 3 et 4 étoiles, Best Western est la première chaîne hôtelière internationale en France. Situés aux quatre coins de France, des DOM-TOM et au Maroc, en plein cœur des zones touristiques ou en centre-ville, ces établissements reflètent le caractère de chaque région.
 

Dernières actualités