Publi-interview franchiseur

L. Tassan (Bastide) : « Il reste encore 90 villes hors région parisienne à conquérir »

2016-04-14T08:42:00+02:00

14.04.2016, 


imprimer

Depuis sa création par un pharmacien de profession, Guy Bastide, en 1977, le réseau spécialisé dans la vente de matériel médical dédié au maintien à domicile a fait du chemin. Rencontre avec Loïc Tassan, directeur franchise.

Comment sélectionnez-vous les candidats ?

Le réseau Bastide le Confort Médical effectue une première sélection au niveau du profil du candidat : l’idée est de tester sa motivation, de découvrir la vision qu’il a du marché et de nous assurer qu’il ne s’agit pas simplement d’un investisseur, mais bien d’une personne prête à s’investir sur le terrain. Si tout ceci correspond, nous proposons un entretien d’environ trois heures, au cours duquel nous lui présentons en détail le concept, pour être sûrs qu’il comprend bien le métier qu’il s’apprête à exercer. L’occasion également d’en apprendre plus sur son projet et d’en discuter. Une dernière rencontre est enfin organisée, avec notre président-directeur général Guy Bastide. De façon générale, il faut retenir de tout ce process que nous nous concentrons sur la motivation du candidat, son envie d’être dans l’opérationnel et son enclin pour notre enseigne. Il est véritablement important pour Bastide de sélectionner des franchisés porteurs de leur affaire, qui s’investissent au quotidien dans leur magasin.


Quelle aide apportez-vous à l’installation des franchisés ?

L’équipe de Bastide intervient à plusieurs niveaux. A commencer par la formation initiale complète, d’une durée de trois semaines, réalisées au siège du groupe, mais aussi en immersion dans l’un de nos points de vente. La dernière semaine est particulièrement importante, car elle se déroule dans le local du nouveau franchisé : nous l’accompagnons notamment pour commencer à travailler son développement commercial. Un bon moyen pour démarrer rapidement son activité. Bastide épaule aussi le franchisé au cours de plusieurs étapes clés de sa création d’entreprise : recherche de local, élaboration du business plan, recherche de financements, etc. Nous disposons également de plusieurs partenariats avec des professionnels comme Volkswagen ou encore le cabinet d’expertise comptable Fiducial, et dont nous pouvons faire profiter les franchisés qui le souhaitent.

Depuis quelque temps, le réseau a lancé un concept « light » pour permettre aux candidats motivés mais à l’apport personnel moins élevé – de l’ordre de 15 000 euros environ – de rejoindre l’enseigne. Dans un premier temps, ces franchisés ouvrent sans magasin : ils démarchent les prescripteurs d’affaires – cliniques, hôpitaux, infirmières, etc – et quand le volume le leur permet, ils ouvrent leur point de vente. Aujourd’hui, 7 franchisés ont déjà basculé vers un concept avec magasin et une dizaine d’autres s’apprêtent à le faire.


Comment accompagnez-vous les franchisés en difficultés ?

Afin de prévenir toute difficulté, nous avons mis en place un suivi et une animation réseau efficaces, qui nous permettent de déceler en amont tout problème chez nos franchisés. C’est d’ailleurs l’un des rôles de l’animateur réseau, qui est en contact quotidien avec les franchisés. Lorsqu’un problème est détecté, nous décidons de renforcer notre présence auprès du franchisé pour l’épauler. Dans notre métier, les difficultés sont souvent liées au développement commercial. Alors, nous adoptons une démarche terrain plus poussée : nul ne sert de rester dans un magasin si aucun client ne pousse la porte. Nous partons donc en prospection commerciale avec le franchisé.


Quel bilan faites-vous de l’année écoulée ? Quelles sont vos perspectives de développement ?

Le bilan est plus que satisfaisant : le chiffre d’affaires de Bastide le Confort Médical a progressé de 40 % sur un an, et de 32 % à périmètre constant pour le réseau de franchisés ! Nous nous positionnons sur un marché qui a une croissance naturelle autour de 6 %. Notre réseau est jeune, il progresse vite et nos franchisés mettent en place des partenariats pertinents avec les bons prescripteurs sur le terrain. Côté développement, nous progressons également : en 2015, nous avons recruté 12 nouveaux franchisés, dont 5 ont ouvert leur magasin dès le démarrage.

Désormais, nous accélérons le développement et visons une quinzaine d’ouvertures en 2016. Depuis le début de l’année, 5 nouveaux franchisés nous ont déjà rejoints et nous ne comptons pas en rester là. Il reste encore 90 villes à conquérir hors Ile-de-France, ainsi qu’une trentaine en région parisienne.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Bastide le confort médicalUn marché porteur

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités