Franchise enfance : BABYCHOU SERVICES s’inquiète du projet Baroin

2010-07-12T18:26:00+02:00

12.07.2010, 


imprimer

Babychou services, réseau spécialisé dans la garde d’enfants de moins de 3 ans, s’inquiète du plan de rigueur voulu par le projet Baroin dans le secteur des services à la personne.
« Supprimer les allègements de charges patronales pour les structures employeurs du secteur des SAP et l'abattement de 15 points pour l'emploi d'un salarié à domicile, c'est détruire au moins 30 % de nos emplois réguliers. », déplore Claire Lanneau, fondatrice de Babychou services. Elle ajoute que « la deuxième conséquence directe du projet Baroin est l'augmentation d'au moins 20 % des tarifs de nos prestations. Cette hausse rendrait inaccessible l'accès à nos services par l'immense majorité de nos clients parents, pour lesquels, rappelons-le, il s'agit d'un besoin prioritaire et non d'une prestation de confort. »
Pour la fondatrice, la troisième conséquence du projet est «le retour en force du travail au noir, avec tout ce que cela implique : manque à gagner en termes de cotisations, non respect des règles essentielles du droit d u travail par les parents, qualité de prestations en baisse, etc. »
Créé en 1998, Babychou services s’est ouvert à la franchise en 2006. Le réseau est actuellement composé de 30 agences réparties en France.
 

Dernières actualités