Publi-interview franchiseur

A. Lossy (Autosmart) : « Nous sommes sur une niche et cela nous va bien »

2013-03-11T08:21:00+02:00

11.03.2013, 


imprimer

Responsable franchise au sein d’Autosmart depuis 2008, Aurélie Lossy est l’un des témoins de la réussite de l’enseigne de produits d’entretien automobile. Depuis la succursale française, située à Saint-Gratien (95), elle nous décrit les points forts du concept Autosmart et les objectifs du groupe pour les mois et années à venir.

Aurélie Lossy, Autosmart
Crédits photo : Droits réservés
Aurélie Lossy, responsable franchise Autosmart

Originalité du concept

Le concept Autosmart s’adresse à des professionnels de l’automobile ou du transport, comme les garages, services techniques de mairie, agriculteurs ou encore transporteurs routiers. Nos franchisés leur proposent des produits d’entretien de qualité adaptés à leurs véhicules et leurs machines. Dans ce but, un camion-magasin Autosmart vient directement à la rencontre des pros, muni à chaque fois de l’ensemble des produits dont le professionnel pourrait avoir besoin. Les franchisés peuvent ainsi facturer et livrer dans la même visite. Les produits proposés sont des produits d’entretien des véhicules, pour le nettoyage interne et externe, en passant par le nettoyage de ce qui entoure les véhicules, comme le sol d’un garage ou même les mains du garagiste. Ils sont fabriqués dans nos usines, ce qui permet de réduire les coûts. Cela fait 10 ans que nous sommes présents en France et 30 ans en Angleterre, aussi nous avons acquis un véritable savoir-faire connu et reconnu de notre clientèle. Nous proposons des produits de qualité et des prix cohérents avec le service apporté.


Valeur ajoutée pour le franchisé

Notre concept particulier séduit les candidats, notamment ceux à la recherche d’un travail de terrain. De plus, à bord d’un camion-magasin, le franchisé n’a pas de personnel à gérer. Cela représente un point important pour beaucoup d’entre eux. Chaque nouveau franchisé se voit attribuer une zone de prospection. Les secteurs sont délimités en fonction du chiffre d’affaires potentiel réalisable, qui doit être de 300 000 euros par an. Aussi, un secteur dans la Creuse ne fera pas la même taille qu’un secteur dans la région parisienne. Grâce à la prospection de ces zones vierges, le chiffre d’affaires de chaque franchisé augmente vite dès la première année.

Chiffre d’affaires moyen d’un franchisé Autosmart :

Année 1 : 100 000 euros
Année 2 : proche des 200 000 euros
Année 3 : proche des 250 000 euros

Les camions-magasins des franchisés pèsent entre 7,5 et 12 tonnes. Cela demande donc d’avoir ou de passer le permis poids lourds. Dans la mesure où la plupart des franchisés Autosmart actuels ont passé ce permis en intégrant le réseau, ce n’est vraiment pas un frein. Ils sont les propriétaires de leur camion et l’aménagent ensuite en fonction du concept Autosmart.


Points clés de l’accompagnement

De façon générale, nous aidons les franchisés à lancer leur entreprise. Nous commençons par leur prodiguer nos conseils pour leurs entretiens bancaires. Puis, une fois sur le terrain, les franchisés bénéficient d’une formation continue. Des experts terrain sont là pour les accompagner, surtout les premiers temps, et les aider à développer leur chiffre d’affaires. Ils leur apprennent à devenir autonomes. La formation initiale dure ainsi une semaine, puis, l’expert est présent cinq jours par mois pendant les trois premiers mois, puis trois jours par mois pendant les trois mois suivants et enfin deux jours par mois, jusqu’à ce le franchisé n’en ait plus besoin. Un service partenaire est également présent et répond aux différentes questions des franchisés. Ils peuvent s’appuyer sur eux pour les aider dans leur travail quotidien. Par exemple, sur un type de tache donnée, si le franchisé n’est pas sûr du bon produit à utiliser, il peut appeler le service pour demander conseil. En parallèle de l’activité de prospection et de livraison, des réunions sont organisées régulièrement, au rythme de deux fois par an, et des formations ponctuelles sont proposées en fonction de la demande et du besoin.

Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

Dix franchisés ont démarré leur activité en 2012. Nous espérons atteindre cette année encore le nombre de dix nouveaux franchisés. A l’avenir, nous souhaiterions avoir une centaine de franchisés Autosmart en France. Nous ne nous sommes pas fixés de date exacte, mais espérons pouvoir atteindre ce chiffre dans les cinq à six prochaines années. Côté bilan, nous avons gagné un business award en 2012 récompensant l’originalité de notre concept, remis lors du salon de l’entreprise par la Fédération française de la franchise (FFF). Et en Angleterre, l’un de nos franchisés a reçu le prix du franchisé de l’année, remis par la Fédération britannique de la franchise, pour avoir réussi à développer son chiffre d’affaires de façon très notable malgré le contexte de crise. Côté produit, pour ne pas subir l’augmentation des prix des matières premières, nos laboratoires ont travaillé sur de nouvelles formules, qui nous permettent aujourd’hui de proposer des produits de même qualité, avec la même quantité, pour le même prix. Au final, nous sommes sur une niche et cela nous va bien. Cela nous permet de supprimer les intermédiaires et de profiter de marges confortables, pour permettre à chacun de bien gagner sa vie.


Profils recherchés

Nous nous attardons plus sur le profil psychologique que sur l’expérience. Ce qui compte à nos yeux repose surtout sur la motivation du candidat. Il doit avoir envie de travailler à son compte. Il doit également avoir des qualités relationnelles et commerciales pour réussir dans sa prospection de nouveaux clients, surtout la première année, où il doit faire sa clientèle. Nous ne souhaitons pas de financiers purs, mais des personnes capables de créer une relation de proximité avec nous, les autres franchisés et les clients. Le candidat à la franchise Autosmart doit être indépendant, autonome, il doit toutefois être capable d’écouter les conseils du franchiseur et des experts terrains. Jusqu’à aujourd’hui, les franchisés Autosmart sont plutôt des hommes d’une quarantaine d’années, qui, pour ne pas stagner dans leur entreprise, ont décidé de devenir leurs propres patrons. A l’heure actuelle, nous recherchons de nouveaux franchisés partout en France, dans les zones où aucun franchisé n’est encore présent. Il nous reste encore de la place pour accueillir de nouvelles personnes motivées et qui en veulent.

Dernières actualités