Franchise fleurs : AU NOM DE LA ROSE apporte son soutien à la Journée Internationale des droits de l'enfant le 20 novembre

2010-10-09T09:14:00+02:00

09.10.2010, 


imprimer

A l’occasion de la Journée Internationale des droits de l'enfant le 20 novembre, le réseau de fleuristes Au nom de la rose amplifie son action en faveur des écoliers du Kenya, par le biais de son association A Rosier Life ( « une vie plus rose »).
L’association loi de 1901 A Rosier Life est née, en septembre 2006, de la volonté d’un groupe de salariés et d’entrepreneurs de la société Au nom de la rose, de donner du sens à leur activité entrepreneuriale. Concrètement, l’association a pour objectif principal d’améliorer les conditions de vie des populations vivant dans les zones où sont cultivées les roses Au nom de la rose (Kenya, principalement), et en particulier des enfants.

Du 15 au 21 novembre, 4 euros seront reversés pour l’achat de tout bouquet de 11 roses du Kenya parfumées dans les boutiques Au nom de la rose ou sur le site Internet de l’enseigne. « L’objectif d’une telle opération pour nous est de renforcer le soutien apporté à l’éducation des enfants, que ce soit par une alimentation équilibrée ou par l’organisation d’activités sportives, nécessaires au développement et à l’équilibre de chaque enfant », souligne Farid Djouad-Guibert, directeur général de Au nom de la rose.

Créé en 1991, Au nom de la rose est le seul fleuriste dans le monde à se consacrer uniquement à la rose. L’enseigne compte 79 boutiques dans le monde (dont 24 franchisés internationaux). En France, la marque a adopté une double stratégie de succursaliste (19) et franchiseur (36).
 

Dernières actualités