Publi-interview franchiseur

G. Petiau (Au fût et à mesure) : « Notre concept est basé sur la convivialité »

2013-02-18T08:25:00+02:00

18.02.2013, 


imprimer

Co-fondateur d’Au fût et à mesure, réseau de bars à bière, Guillaume Petiau assure aujourd’hui le poste de chargé de recrutement et s’attache à accompagner les franchisés dans le développement de leur structure.

Originalité du concept

Au fût et à mesure repose sur un concept de bar à bière qui donne la possibilité, en tant que client, de se servir soi-même sur les tables à l’aide d’une carte magnétique, rechargeable au bar. Sur chaque table, les bières proposées sont différentes, ce qui donne l’occasion aux clients de se déplacer de table en table, au gré des envies. Le but est de créer un cadre convivial, un lieu accueillant pour tous. En plus du fonctionnement du bar, nous proposons à notre clientèle de découvrir de nouvelles bières, loin des marques de grande distribution, que nous proposons de façon minoritaire. L’objectif est de mettre en avant des produits nouveaux, avec des goûts nouveaux. Plus de quatre ans après l’ouverture du premier bar, nous pouvons affirmer que le pari est réussi et plaît à une large clientèle, vraiment mixte, avec une fourchette d’âges assez large, de 20 à 45 ans.
Si sur le marché du bar à bière ou du bar à thème, nous avons de la concurrence, sur notre concept en particulier, nous restons assez novateurs. Notre but est justement de nous servir de cette concurrence et de nous implanter dans des zones de vie nocturne. A noter que nos prix sont légèrement plus chers que cette concurrence, sans être prohibitifs. De cette façon, nous souhaitons sélectionner la clientèle, afin de conserver une clientèle tranquille.


Valeur ajoutée pour le franchisé

L’apport moyen demandé pour intégrer le réseau est de 100 000 euros, ce qui permet au franchisé d’accéder à de beaux établissements de centre-ville. Intégrer Au fût et à mesure demande ainsi un investissement plus modéré que d’autres grands réseaux de franchise, un apport grâce auquel il est possible d’accéder à un concept efficace, demandant moins de personnel qu’un bar classique et sans denrées périssables à gérer. La gestion d’un bar Au fût et à mesure est ainsi facilitée. Dès la première année d’exploitation, le franchisé atteint un chiffre d’affaires moyen de 330 000 euros. Nos trois unités franchisées, situées à Metz, Strasbourg et Reims, ont atteint de cette façon de bons chiffres dès les premiers mois d’exploitation. Les dirigeants ont aussi pu se rémunérer rapidement.
En choisissant Au fût et à mesure, le franchisé peut s’appuyer sur notre savoir-faire et notre expérience. Le nouveau franchisé bénéficie d’une formation, il est ensuite suivi au quotidien et à travers des réunions régulières.
Au final, avec Au fût et à mesure, les candidats viennent chercher de l’autonomie, via une enseigne qui leur permet d’être force de proposition, puisque nous sommes une enseigne jeune. Passer par notre réseau permet aux candidats de mettre le maximum de chances de leur côté pour accéder à la réussite de leur projet.

Points clés de l’accompagnement

Le concept apporte une véritable facilité de gestion, c’est pourquoi nous ne cherchons pas forcément des personnes avec énormément d’expérience. Nous apportons la formation complète et suffisante pour gérer un bar Au fût et à mesure. Il s’agit d’une formation de 15 jours, qui a lieu avant les travaux d’installation. Elle se déroule à Lille, dans notre premier établissement en propre, avec une partie théorique et une partie pratique. Nous sommes ensuite présents à l’ouverture de chaque entité, pour aider au bon déroulement du lancement de l’activité. Nous aidons également les franchisés en amont, lors de la partie travaux, afin de ne pas les laisser à la merci d’un architecte ou d’entrepreneurs. Nous les accompagnons finalement dans leurs démarches bancaires et administratives. Une fois l’activité lancée, nous nous déplaçons au début tous les mois, puis par la suite de façon mensuelle à distance et trimestrielle pour des rencontres en personne.
Les 1,5 % de redevance communication demandés aux franchisés sont destinés à augmenter la fréquentation de chaque établissement et nous les utilisons exclusivement dans ce but. Grâce à notre accompagnement, nous rassurons les franchisés et leur permettons de se développer comme ils le souhaitent. Certains songent ainsi déjà à ouvrir d’autres structures.


Bilan de l’année écoulée

2012 a été notre première année réelle concernant la franchise, puisque le recrutement a commencé en 2011. Nous comptons ainsi pour 2012 trois ouvertures. Nous nous sommes donnés le temps de bien ouvrir les établissements, afin de permettre à chacun de bien fonctionner. En 2013, nous souhaitons pouvoir ouvrir cinq nouvelles unités en franchise et sommes déjà en contact avec des candidats potentiels, avec lesquels nous travaillons sur leur projet. Pour chaque ouverture, nous ciblons les villes de plus de 50 000 habitants, sans pour autant être fermés sur les villes plus petites. Cela demande juste une étude plus poussée.
A terme, nous comptons par ailleurs développer une bière à notre effigie. Dans les projets, nous songeons aussi à une offre de snacking, à partager. Nous travaillons, enfin également à l’ouverture d’une troisième unité en propre, après les succès de Lille et d’Amiens.


Profils recherchés

Nos candidats sont souvent des personnes en reconversion. Ils viennent chercher une nouvelle vie, loin de la vie de bureau, dans une structure où l’on se parle, où les gens échangent entre eux. Ils viennent développer un concept de divertissement, qui leur permet de s’épanouir dans leur activité, tout en gagnant bien leur vie.
Aussi, nous n’avons pas de politique d’âge. Nous recherchons des personnes prêtes à s’impliquer dans leur établissement et pas d’investisseurs purs. Le futur franchisé se doit d’avoir un bon relationnel, d’être un bon communiquant, d’être agréable, disponible, d’être quelqu’un qui aime être en contact avec les gens. Il doit avoir de façon innée, un savoir être avec les autres. Pour le reste, la gestion et le service, cela s’apprend.
Enfin, notre concept est basé sur la convivialité et nous tentons de le répercuter dans nos rapports avec les franchisés.

Dernières actualités