Publi-interview franchisée

F. Chazot (aquila RH) : « Je me suis lancée grâce à la confiance accordée par les dirigeants de l’enseigne »

2014-11-05T08:01:00+02:00

05.11.2014, 


imprimer

Frédérique Chazot, 43 ans, a retrouvé avec plaisir la dimension humaine et opérationnelle de son métier. Elle s’épanouit à la tête de l’agence de recrutement et de travail temporaire aquila RH, créée en janvier 2014 à Saint-Etienne (42).

Frédérique Chazot, franchisée aquila RH
Crédits photo : Droits réservés
Marie Blanchard (à g.), collaboratrice de Frédérique Chazot (à d.), franchisée aquila RH à Saint-Etienne (42).

Construction du projet


Qu'est-ce qui vous a motivée à devenir créatrice d’entreprise ?

Issue d’une famille investie dans le monde du transport, je me suis orientée vers une formation professionnalisante à l’AFT-IFTIM lorsque j’ai constaté le peu de débouchés offerts en région stéphanoise pour la diplômée de l’Ecole Française des Attachés de presse que je suis. Ainsi, j’ai occupé de manière rapidement autonome la fonction d’adjointe de direction transport et logistique au sein d’une petite structure dans laquelle je suis restée cinq ans. Puis, de retour d’une pause-détente à l’étranger, j’ai voulu m’inscrire dans une société d’intérim, laquelle a souhaité m’embaucher comme chargée d’affaires, puis très vite comme responsable d’une de leurs agences. Durant quatre ans, j’ai appris à gérer un centre de profit et à manager une équipe. En 2004, le poste de directrice régionale m’a été proposé, et j’ai voulu relever le défi ! Mais une restructuration en 2013 a occasionné un plan social, et a constitué le déclic qui m’a permis de transformer un évènement de crise en opportunité. J’avais besoin et envie de me prouver que je pouvais transposer dans ma propre entreprise les réalisations précédemment initiées pour un employeur, et mon entourage, composé d’entrepreneurs, m’y encourageait avec lucidité.


Pourquoi avoir créé en franchise ?

Le métier de l’intérim est quasiment une vocation. Il faut aimer l’humain, et relever quotidiennement le challenge qui consiste à trouver une solution satisfaisante tant pour le candidat que pour l’entreprise. J’avais déjà choisi ma future collaboratrice, que je connaissais et avec laquelle j’avais envie de travailler, mais j’étais aussi très consciente des enjeux liés à l’exploitation d’une agence de travail intérimaire. Créer en franchise me permettait de bénéficier du soutien de l’enseigne, mais aussi de nombreux outils efficaces et de procédures éprouvées.


Choix de l’enseigne


Qu'est-ce qui vous a séduite chez le franchiseur ?

J’étais convaincue par le positionnement du concept aquila RH, qui privilégie l’approche des candidats à l’intérim, avant même de rencontrer le client. En effet, quelle que soit la qualité de l’entretien commercial, si on ne trouve pas la bonne candidature, l’affaire ne se traite pas. Ceci est d’autant plus vrai que nous positionnons notre expertise sur les métiers à valeur ajoutée, les compétences pénuriques, les secteurs en tension. Par ailleurs, les dirigeants de l’enseigne avaient eux-mêmes ouvert une agence d’intérim, expérimenté les problématiques du quotidien, et imaginé des solutions concrètes pour les futurs franchisés.


Comment avez-vous convaincu le franchiseur ?

En réalité, on s’est sollicités en même temps ! Deux membres du staff d’aquila RH connaissaient mon savoir-faire et mon savoir-être professionnels, et avaient identifié cet esprit d’entreprise qui me collait à la peau. Ma démarche réfléchie leur a également plu : mon questionnement, à propos du secteur très concurrentiel de l’intérim, se voulait pragmatique. Ils m’ont fait confiance et m’ont dit : "Puisque tu réfléchis à ton avenir, autant que tu le construises avec nous."

Quotidien de la franchisée


En quoi le savoir-faire de l’enseigne vous aide-t-il au quotidien ?

L’enseigne a mis au point une méthodologie pertinente, qui permet au franchisé de valider la réalisation de chaque tâche et de chaque étape préalables à l’ouverture d’une agence. Cette organisation rigoureuse et performante m’a permis de ne pas me sentir polluée par tout ce qui est périphérique à mon cœur de métier, et ainsi de gagner un temps précieux. L’animateur de l’enseigne qui a accompagné mon démarrage est un professionnel de l’intérim, capable d’anticiper les problématiques auxquelles j’ai été confrontée. Il m’a permis de passer certaines étapes-clés sans difficulté. J’ai pu également comparer mes résultats d’activité à ceux d’autres agences aquila RH (ratios de marge brute, de nombres de clients, etc.). Ma collaboratrice et moi avons participé à la formation initiale dispensée au siège de l’enseigne. Et, bien que je sois issue du secteur de l’intérim, j’ai pu me recentrer sur les fondamentaux du métier, qu’on oublie parfois avec le temps, découvrir le logiciel informatique qui nous sert au quotidien, et surtout rencontrer les membres du réseau. Chaque année, le franchisé bénéficie de cinq journées d’accompagnement pédagogique sur des thématiques spécifiques (gestion/finance, juridique, dynamique commerciale, etc.), en fonction des besoins.

Le service communication d’aquila RH est très actif. Une franchise, notamment pour les activités de services, doit multiplier les messages publicitaires, car c’est la force de répétition qui permettra l’identification d’une enseigne. Ainsi, je bénéficie des retombées de publications dans les médias, les job boards, les réseaux sociaux, le site Internet de l’enseigne, et de la présence terrain du groupe Alphyr (franchiseur des réseaux aquila RH et Lynx RH), qui a reçu le prix "Révélations 2014" pour Lynx RH à Franchise Expo Paris.

Régulièrement, et sans aucune contrainte, les franchisés sont associés à différents groupes de projets initiés par l’enseigne, afin d’émettre de nouvelles idées qui permettront notamment de fidéliser à la fois nos intérimaires et nos clients.


Bénéfices et contraintes de votre nouvelle vie de franchisée ?

J’éprouve la satisfaction de travailler pour moi, et d’organiser mon activité de manière à initier des projets que je n’avais pu mettre en place lorsque j’étais salariée. Désormais concentrée à 200 % sur la réussite de mon agence, je suis beaucoup plus sédentaire que précédemment, et j’apprécie d’autant plus les actions de terrain organisées par l’enseigne (opération "force de frappe inter-agences" auprès des entreprises, journée d’immersion chez un franchisé aquila RH, etc.). Aujourd’hui, forte de l’atteinte de mes objectifs, j’ai franchi une première étape qui me permet d’analyser les facteurs-clés de succès de notre action au sein de l’agence. Une seconde collaboratrice salariée nous rejoint bientôt, et j’envisage le recrutement prochain d’une troisième personne, pour former une équipe de deux binômes complémentaires. Je me suis lancée grâce à la confiance accordée par les dirigeants de l’enseigne, et je projette à moyen terme de créer une agence Lynx RH.

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

Aquila RHDevenez un acteur de l'emploi !

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités