L’AFPA signe un accord avec AUCHAN pour l’insertion des jeunes éloignés de l’emploi et des personnes handicapées

2010-09-10T14:18:00+02:00

10.09.2010, 


imprimer

L’Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) a signé un partenariat avec Auchan pour les jeunes éloignés de l’emploi et les personnes en situation de handicap en Lorraine.

L’opération « 1000 chances pour un emploi » s’inscrivant dans l’accord cadre d’Auchan vise l’insertion de deux publics en difficultés : les jeunes éloignés de l’emploi et les personnes en situation de handicap en Lorraine. Le déploiement de cet accord se fait via le dispositif « employé de commerce en contrat de professionnalisation », avec 4 axes porteurs :
- un certificat de qualification professionnelle visant la poly-activité « caisse » et « rayon » et
préparant ainsi, à la fois, aux métiers d’hôte(sse) de caisse et d’employé(e) de libre service.
- un recrutement accessible à tous en collaboration avec Pôle emploi, Cap Emploi, l’E2C et
les structures d’accueil jeunes : pas d’expérience ou de qualification requise, une sélection largement ouverte aux personnes en situation de handicap.
- une plateforme préparatoire au contrat de professionnalisation d’une durée de 2 mois,
financée par le Conseil régional de Lorraine, permettant une immersion en entreprise et une
confirmation du projet du futur collaborateur.
- un parrain pour chaque salarié recruté pour sécuriser le parcours de formation et favoriser
l’intégration en CDI

Les 11 salariés dont 6 en situation de handicap seront répartis dans 7 Hypermarchés Auchan de Nancy (54).
Avec près de 200 000 personnes formées et plus de 250 000 personnes conseillées chaque année, l’AFPA est depuis 60 ans, le 1er Organisme de formation des actifs en France. Implantée nationalement avec 186 campus, elle propose une large gamme de formations adaptées aux besoins de tous les actifs, qu’il s’agisse des demandeurs d’emploi à la recherche d’une reconversion professionnelle, ou de salariés en quête de perfectionnement dans leur métier, ou encore d’actifs dits « spécifiques » (personnes handicapées, détenus,…).
 

Dernières actualités