Publi-interview franchiseur

J.-L.Sabin (ActionCOACH) : « Créer un lien de confiance pérenne avec les chefs d’entreprise »

2012-06-28T08:54:00+02:00

28.06.2012, 


imprimer

Réseau de 1 000 coaches à travers le monde, ActionCOACH accompagne les patrons de petites et moyennes entreprises. En une séance d’une heure hebdomadaire, le coach permet au chef d’entreprise de se fixer des objectifs et de se donner les moyens de les atteindre. Les détails avec Jean-Louis Sabin, master-franchisé français.


Crédits photo : Droits Réservés
Jean-Louis Sabin, master-franchisé ActionCoach pour la France.

En quoi votre concept est-il adapté au contexte économique actuel ?

En période de tempête, il vaut mieux avoir un bon skipper. En s’appuyant sur une méthode de coaching éprouvée depuis 20 ans dans le monde entier, ActionCOACH propose aux dirigeants de petites et moyennes entreprises de gagner du temps pour leur vie personnelle, de rendre leur affaire plus profitable et de s’entourer d’une équipe gagnante. Asseoir sa solidité financière, se développer, établir un équilibre entre vie professionnelle et personnelle ou valoriser son entreprise avant de la revendre… Les raisons de faire appel à l’un de nos 40 coaches varient. Nous accompagnons ainsi plus de 400 chefs d’entreprise et certains réseaux de franchise nous confient le suivi de leurs adhérents. A leur disposition, plus de 500 tactiques et stratégies qui ont prouvé leur efficacité et adaptables à tous types de secteurs et de métiers. Enfin, au démarrage, notre activité ne nécessite pas d’agence ou de salarié, ce qui réduit considérablement les frais.


Quelles sont les clés pour réussir dans votre secteur en tant que chef d’entreprise franchisé ?

Pour devenir coach, il faut avant tout aimer les autres, leur témoigner de l’empathie et avoir envie de les aider. Il faut également se sentir bien dans sa peau et être capable de changer pour intégrer de nouveaux modes de fonctionnement. Le métier de coach d’affaires nécessite de bien connaître le monde de l’entreprise et de savoir créer un lien de confiance pérenne avec les chefs d’entreprise, pour les fidéliser. Chez ActionCOACH, le conseiller ne prend jamais les décisions à la place du chef d’entreprise : il se base sur ses besoins et l’écoute. Le client établit lui-même ses objectifs et son plan d’action. Le franchisé doit également être prêt à s’investir dans son affaire et disposer de ressources financières suffisantes pour tenir les premiers mois sans gagner d’argent, le temps de se constituer une clientèle. L’investissement initial minimum pour rejoindre notre enseigne s’élève à 100 000 euros.

Comment voyez-vous l’évolution de votre secteur dans les prochaines années ?

Depuis 10 ans, le coaching de cadres dirigeants et de salariés s’est répandu, mais ces actions, menées sur 5 à 6 heures hebdomadaires tiennent plus du consulting. Le coaching de chefs d’entreprise demeure encore peu connu. Précurseur sur ce marché, ActionCOACH reste le leader mondial sur ce créneau, avec plus de 1 000 coaches d’affaires dans 39 pays. La communication sur le coaching et son retour sur investissement me parait essentielle, afin de toucher le plus grand nombre. La France compte actuellement 1,7 million de patrons de PME. Le potentiel de développement de cette activité est donc immense et particulièrement propice en période de tensions économiques.


Bilan de l’année écoulée et perspectives de développement

Depuis son implantation en France en 2006, ActionCOACH compte 40 franchisés français. Le chiffre d’affaires du réseau est en constante augmentation, fruit des améliorations permanentes apportées aux outils et à notre accompagnement. Cette année, nous refondons nos sites internet et nous avons créé des opérations de marketing et de communication avec les franchisés. Nous avons ainsi participé pour la première fois au salon Batimat, au Salon des Entrepreneurs de Lyon, dans le but de montrer la création de richesse que nos services permettent. Nous devenons également de plus en plus sélectifs sur le choix des candidats et nous avons adhéré à la Fédération française de la franchise (FFF). A terme, le réseau pourrait compter 200 coaches en France. Nous cherchons à nous développer de manière cohérente sur les grandes métropoles telles que Nantes (44), Marseille (13), Toulouse (31), Lyon (69), Bordeaux (33) ou Strasbourg (67). Les opportunités sont nombreuses, et nous cherchons nos futurs ambassadeurs pour opérer en Ile-de-France et en province, notamment en Auvergne, Bourgogne, Franche-Comté, Limousin, Charentes-Poitou, Basse-Normandie où nous n’avons pas encore la chance d’être présents.

Dernières actualités