Publi-interview franchiseur

T. Jover (ACE Prêts immobiliers) : « Excellente image auprès des banques »

2009-06-09T09:46:00+02:00

09.06.2009, 


imprimer

Créé en 1995, le réseau de courtage ACE Prêts immobiliers forme ses franchisés pour en faire de véritables professionnels du crédit. Une rigueur qui donne au réseau une excellente image auprès des banques. Rencontre avec Thierry Jover, directeur du réseau franchisé.

Thierry Jover, ACE
Crédits photo : DR
Thierry Jover, directeur du réseau franchisé ACE Prêts immobiliers

Intérêt du concept

1. Originalité et pertinence du concept ?

Un courtier en crédit immobilier est un intermédiaire entre les particuliers et les banques : il se charge d'obtenir pour ses clients, candidats à l'acquisition d'un bien immobilier, le crédit le plus avantageux selon leur profil. Créé en 1995, ACE Prêts Immobiliers est le plus ancien réseau de ce secteur en France, après Cafpi. Nos atouts : une excellente image auprès des banques – nous avons des accords avec toutes les structures nationales –, des honoraires parmi les plus faibles du marché, des équipes formées pour être de véritables professionnels du crédit et une approche commerciale innovante auprès des professionnels de l’immobilier, principaux pourvoyeurs de clients.


2. Pourquoi la franchise comme mode de développement ?

Le réseau a longtemps fonctionné sous forme d’agences intégrées, essentiellement en région parisienne. En 2007, Joël Boumendil a décidé de développer la marque en franchise, afin de mailler davantage le territoire : c’est un système rapide et évolutif pour couvrir un marché car investissements et compétences sont partagés. De plus, un bon franchisé est motivé et n’a pas besoin d’être « poussé » ! A ce jour, le réseau compte 30 agences intégrées et 7 contrats de franchise signés.


3. Facteurs de rentabilité et de pérennité du concept ?

Les candidats que nous recrutons sont sélectionnés essentiellement pour leur personnalité. Nous ne recherchons pas des mercenaires, mais des personnes honnêtes et rigoureuses, avec un esprit d’entrepreneur. S’ils ont une expérience dans notre métier, tant mieux. Mais sinon, nous le leur apprenons ! L’essentiel est de préserver notre marque : un client sur deux nous est envoyé par un client satisfait. Dès la première année, les franchisés peuvent se rémunérer. Un conseiller réalise en moyenne 7 prêts par mois, avec un chiffre d’affaires de 1700 à 2000 euros par client. Une agence avec quatre « producteurs » peut donc réaliser 480 000 euros de chiffre d’affaires en première année et 700 000 dès la deuxième année. C’est un métier plutôt rentable.

Transmission du savoir-faire

4. Formation initiale ?

Les nouveaux franchisés suivent une formation de deux semaines, au siège d’ACE Prêts Immobiliers, à Levallois-Perret. A la fois théorique et pratique, ce module forme aussi bien à la technique de courtage qu’à la pratique commerciale et au fonctionnement d’une agence. Menée par notre directeur commercial, la formation fait également intervenir des responsables d’agences et des banques. Pendant toute la durée du contrat, les franchisés peuvent revenir assister gratuitement à ces sessions.

Le chiffre : 100 agences
ACE Prêts immobiliers a pour objectif de réaliser une centaine d’ouvertures d’ici fin 2011 sur toute la France.

5. Aide au lancement ?

J’accompagne le futur franchisé chez tous les banquiers locaux, afin de se présenter et d’initier les meilleures relations possibles avec eux. Certaines banques ne prennent pas de frais de dossiers pour les clients envoyés par nos agents ! En termes de plan média, notre agence de presse réalise un communiqué spécifique pour chaque lancement. De plus, nous organisons une inauguration de l’agence avec les banquiers, suivie d’une autre avec les professionnels de l’immobilier local.


6. Assistance durant les premiers mois ?

Deux mois après l’ouverture, notre directeur commercial rend visite au nouveau franchisé pendant deux ou trois jours, s’il le souhaite, afin de l’aider à régler d’éventuels soucis au démarrage. Par la suite, nous allons les voir tous les trimestres. Nous envisageons d’ailleurs de recruter un animateur de réseau, afin d’accompagner notre développement sur le terrain.


7. Points-clés de votre accompagnement jusqu’à la fin du contrat ?

Une convention nationale est prévue à l’automne, afin de faciliter la communication entre tous. Par ailleurs, nous mettons actuellement en place un extranet, qui contient toutes les informations utiles au quotidien des franchisés : conventions signées avec les banques, barèmes de taux, coordonnées de chaque agence bancaire, fiches techniques… Tout est mutualisé. Les franchisés peuvent aussi ajouter leurs commentaires, pour faire remonter leurs propres informations.

Activité du réseau

8. Faits marquants en 2008 ?

Nous avons passé l’année à finaliser le lancement du réseau en franchise : mise au point du modèle économique, rédaction du document d’information précontractuelle, préparation du module de formation et validation du plan de développement. Notre premier franchisé ACE Prêts Immobiliers a ouvert le 15 octobre 2008 à Bergerac.


9. Perspectives de développement pour 2009 ?

Nous tablons sur 10 à 15 ouvertures cette année. Parallèlement, nous envisageons d’élargir notre offre au marché du prêt aux professionnels et au rachat de crédit. Ces spécialités nécessitant une véritable expertise, l’objectif est de mettre en place une plate-forme centralisée constituée de professionnels de ces métiers, qui prendraient le relais des franchisés lorsqu’ils ont des demandes qui dépassent leurs compétences. Enfin, nous comptons développer notre offre sur internet, en complément de notre activité en agences.


10. Signe majeur de la bonne santé de votre réseau ?

L’année 2008 s’est clôturée avec un résultat largement bénéficiaire pour le groupe. La crise économique nous a touchés, mais paradoxalement, elle nous est plutôt favorable : les particuliers ont plus que jamais besoin d’être conseillés par de vrais professionnels. Le courtage en crédits immobiliers est en plein essor en France : seuls 20 % des emprunteurs y ont aujourd’hui recours, tandis qu’ils sont 67 % en Grande-Bretagne. Nous avons un énorme potentiel de développement !

Pourquoi rejoindre ce réseau ?

ACE CréditUn réseau de courtiers fondé par des courtiers

Demander une documentation Ajouter à ma sélection Voir la fiche Actu du réseau
Actualité de l'enseigne
Dernières actualités