Publi-interview franchiseur

S. Vermesse (5àsec) : « Nous apportons à nos franchisés tous les outils pour ouvrir leur magasin »

2014-02-24T08:02:00+02:00

24.02.2014, 


imprimer

Créés en 1968 à Marseille (13), les pressings 5àsec sont aujourd’hui 1 900 dans le monde et continuent leur expansion, y compris en France. Explications de Sabrina Vermesse, directrice générale de l’enseigne.

Sabrina Vermesse, directrice générale
Crédits photo : Droits réservés
Sabrina Vermesse, directrice générale 5àsec.

Quelle est l’originalité de votre concept ?

Depuis sa création, le concept 5àsec se distingue par son côté novateur. Il est né, à Marseille (13), d’une idée révolutionnaire : celle de réaliser dans un même magasin l’ensemble des prestations de teintureries et blanchisseries, alors qu’à l’époque, en 1968, les boutiques ne servaient que de dépôt. Les vêtements étaient ensuite envoyés ailleurs pour être nettoyés. Avec ce stratagème, 5àsec a considérablement raccourci les délais pour le client. Aujourd’hui encore, l’enseigne fait preuve d’innovation. Dans sa politique de prix, par exemple. Nous avons une politique de prix transparente, avec des prix clairement affichés et compétitifs par rapport au marché.

Depuis la création de 5àsec, nous avons su faire évoluer le concept pour nous adapter à la demande. Ainsi, nous avons misé sur la proximité et les services additionnels : pour plus de convivialité, nous avons créé en 2012 notre nouveau concept avec un espace convivial dédié aux clients, un SMS qui les prévient lorsque leurs articles sont prêts ou encore un service de livraison à domicile qui leur est proposé si besoin. Nos magasins parisiens disposent également d’une amplitude horaire plus importante, adaptée à leur clientèle.


Quelle est la valeur ajoutée par rapport au marché ?

Pour les personnes désirant rejoindre le réseau 5àsec et qui ne connaissent ni le secteur ni la franchise, nous dispensons une formation de A à Z pour qu’elles et la personne de leur choix, en général le futur responsable du magasin, apprennent le métier et le process exclusif 5àsec.

Pour les indépendants souhaitant s’affilier à une enseigne nationale, nous leur apportons notre savoir-faire et notre technologie, à la pointe des réglementations en vigueur qui pèsent tant sur le secteur. En particulier, l’arrêté de décembre 2012 durci drastiquement les conditions d’exploitations des pressings en France. En rejoignant le réseau 5àsec, un indépendant peut s’appuyer sur les expertises techniques et technologiques de 5àsec et ainsi s’assurer du choix à faire en terme de solutions alternatives à installer dans son magasin et optimiser son exploitation.

Le concept 5àsec permet également d’améliorer le chiffre d’affaires. En moyenne, un pressing traditionnel réalise 98 000 euros de chiffre d’affaires annuel, contre 270 000€ en moyenne dans un pressing 5àsec.
Enfin, nous apportons à nos adhérents l’opportunité de rejoindre une enseigne connue et reconnue, bénéficiant d’une forte notoriété assistée : 75 %, d’après la dernière enquête IFOP d’octobre 2012.

Quels sont les points clés de votre accompagnement ?

Le point clé de notre concept est l’accompagnement. Et ce, que le futur franchisé soit un néophyte ou un indépendant expérimenté. Nous apportons à nos franchisés tous les outils pour ouvrir leur magasin. Nous les conseillons dans la recherche de leur emplacement souhaité et dans toutes les démarches administratives et réglementaires. Nous pouvons également les conseiller en cas de demande de prêts auprès des organismes financiers. Enfin, nos équipes viennent installer tout le matériel nécessaire au démarrage de l’activité dans la boutique du nouveau franchisé. Il s’agit de tous les équipements de nettoyage, tables à repasser, convoyeur et cabine à détacher.

A l’ouverture du magasin, une personne dédiée accompagne le franchisé sur place pendant deux jours, puis assure un suivi dans les trois mois qui suivent. Des modules de formation continue sont également prévus pour les équipes des franchisés et eux-mêmes selon leurs besoins, définis lors d’un plan de formation décidé à chaque début d’année. Enfin, nous organisons deux réunions régionales par an pour aborder les sujets opérationnels ainsi qu’une convention annuelle pour aborder les éléments liés à la stratégie du réseau.


Quel bilan faites-vous de l’année écoulée et quelles sont vos perspectives de développement ?

Au niveau mondial, 5àsec est présent sur les cinq continents au travers de 1 900 magasins. En France, le réseau dispose de 118 succursales et 170 franchises. Mais les opportunités d’implantation restent encore nombreuses ! En 2013, nous avons réalisé 9 ouvertures, dont 5 sont des créations. Cette année, nous espérons faire encore mieux et ouvrir entre 10 et 20 nouveaux pressings. En particulier, nous visons les bassins lyonnais (69), bordelais (33) et le centre de la France avec des villes comme Clermont-Ferrand (63) par exemple.


Quels profils recherchez-vous ?

Nul besoin de connaître le secteur du pressing pour se lancer, puisque nous assurons la formation nécessaire à la maîtrise du métier. En revanche, nous cherchons des profils entrepreneurs, qui ne craignent pas d’apprendre un nouveau métier et d’appliquer les méthodes préconisées par le réseau. Nous apprécions également les investisseurs, autrement dit des personnes qui aspirent à créer plusieurs entreprises avec 5àsec. En effet, au sein du réseau, nous comptons beaucoup de multi-franchisés. En moyenne, un franchisé 5àsec ouvre un deuxième pressing dans les deux ans qui suivent l’ouverture du premier et nos franchisés ont, en moyenne, entre 4 et 5 magasins.

Dernières actualités