Réseaux

La fleur sous enseigne représente un quart du CA de la profession

2009-11-30T09:22:00+02:00

30.11.2009, 


imprimer

Les réseaux organisés sous enseigne, qui disposent de leur propre centrale d’achat, drainent près de 25% du chiffre d’affaires HT total.

Réseaux
Crédits photo : Getty images
Les réseaux organisés sous enseigne représenteraient moins de 5% du nombre total de fleuristes et près de 25% du chiffre d’affaires HT total

Des enseignes connues et reconnues

Le Groupe Monceau Fleurs, leader mondial de la distribution de la fleur coupée, développe les enseignes Monceau Fleurs (140 magasins en France), Happy (51) et Rapid’Flore (188) rachetée en septembre 2008. Ces réseaux ont été lancés respectivement en 1998, 2005 et 1995. Autre acteur de taille : le Jardin des Fleurs, pionnier de la franchise de fleurs depuis 1987, qui compte à ce jour 69 points de vente dont 60 franchisés.


Des réseaux de moindre envergure

Le réseau Au Nom de la Rose, lancé en 1995, possède dans l’Hexagone18 magasins en propre et 37 franchisés, implantés au cœur des quartiers commerçants des centres-villes. Fleurs d’Auteuil, qui vise des emplacements N°1 ou 1bis, dispose de 8 boutiques à Paris et en région parisienne. Le dernier né (en 2006) Flowerbox Gallery fédère 11 points de vente dont 9 sous licence de marque.


Part des réseaux

Les réseaux organisés sous enseigne représenteraient moins de 5 % du nombre total de fleuristes et près de 25 % du chiffre d’affaires HT total (source Oniflhor). Près de 90 % des points de vente des enseignes de fleuristerie sont franchisés (source Precepta).


Forme des réseaux

La plupart utilisent la franchise pour essaimer. Quelques-uns ont privilégié la licence de marque comme Flowerbox Gallery ou encore Artisans Fleuristes de France qui s’apparente plutôt à une chaîne volontaire que les adhérents peuvent quitter à tout moment. Seul l’enseigne Un été à la Campagne se développe via la concession.


Fonctionnement des réseaux

Si les réseaux peuvent jouer la carte des « petits » prix, c’est qu’ils disposent de leur propre centrale d'achat (excepté Un Eté à la Campagne). Les contrats d’approvisionnement sont sensiblement différents d’une enseigne à l’autre. Ex : chez Fleurs d’Auteuil, 90 % des achats de végétaux passent par la centrale. Pour les 10 % restant, le franchisé dispose d’une totale liberté.
 

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE