Dossier

Cadres : profils privilégiés pour créations d'entreprise en franchise

2011-07-26T17:21:00+02:00

20.08.2009 mis à jour le 26.07.2011, 


imprimer

Compétences d’encadrement et de gestion, forte autonomie et vraie capacité d’adaptation font des cadres des franchisés en puissance. Une progression facilitée en cas de temps partiel accepté, voire de congé sabbatique.

Entreprendre en étant cadre
Crédits photo : Getty Images

Des profils quasi-idéaux.

Crise ou pas, la franchise continue de recruter, et de préférence des cadres. En 2010, le nombre des franchisés a encore augmenté de 9 %, et ceux-ci étaient pour 67 % d'anciens salariés. Par leurs anciennes fonctions d'encadrement et de gestion, ainsi que leur forte autonomie et leur vraie capacité d'adaptation exigée dans leurs responsabilités, les cadres sont des profils d'entrepreneurs indépendants quasi-idéaux pour les franchiseurs. De plus, ils acceptent plus aisément d'appliquer le concept et les méthodes d'un réseau que les commerçants indépendants du même secteur.


L'argent, moteur secondaire.

Attention toutefois à la motivation financière : les débuts en franchise s'avèrent souvent difficiles en termes de rémunération (38 % des franchisés déclare gagner moins de 1600 euros net par mois), mais la situation de chef d'entreprise franchisé peut devenir extrêmement intéressante. Comme en témoigne Stéphane Massadier, ancien cadre dans la grande distribution, qui a doublé son revenu et dirige désormais trois restaurants. La transition du statut de salarié à celui de patron indépendant est même parfois facilitée par le temps partiel ou le congé sabbatique.
Cadres, découvrez à travers notre dossier ce qui vous attend en franchise, le plus court chemin menant à la création d'entreprise en toute sécurité.

Fiches pro APCE