Services aux entreprises

Mail Boxes Etc., un géant américain qui prend racine en Europe

2016-08-11T08:00:00+02:00

11.08.2016 mis à jour le 11.08.2016, 


imprimer

Née dans les années 1980 aux Etats-Unis, cette enseigne de services aux entreprises s’est rapidement exportée à l’international. Aujourd’hui très implantée en Italie, en Espagne et en Allemagne, elle s’attaque au marché français avec le même appétit.

Histoire de Mail Boxes Etc.
Crédits photo : Droits réservés

Centre Mail Boxes Etc. d'Orléans.

D’une petite contrariété naissent parfois de grandes idées. « En 1980, un Californien s’est rendu dans un bureau de poste pour louer une boîte postale », raconte Lionel Dindjian, directeur général de Mail Boxes Etc. France. « Lorsqu’on lui a répondu que cela prendrait un mois, il a décidé de créer sa propre société de service proposant la location de boîtes postales, et de s’installer en face du bureau de poste, dans la ville de San Diego ». Rapidement les clients affluent, et les trois associés fondateurs de l’enseigne, Gerald Aul, Pat Senn et Robert Diaz, décident d’élargir leur gamme de services en se lançant dans l’expédition et l’emballage de courrier et colis, puis l’impression et le graphisme. Dès 1982, Mail Boxes Etc. (MBE) s’essaie à la franchise afin d'ouvrir plus rapidement de nouveaux centres et en 1984, le réseau s’associe au géant mondial de l’expédition UPS pour sous-traiter cette activité. Le début d’un partenariat qui prendra de l’ampleur.


L’ambition d’une famille italienne

La croissance du réseau est impressionnante : moins de dix ans après sa naissance en Californie, MBE ouvre ses premiers centres à l’international, au Canada. En 1990, l’enseigne atteint le seuil symbolique des 1 000 centres, et le cap des 2 000 points de vente est franchi trois ans plus tard. Dès 1999, MBE s’attaque au marché européen et ouvre un premier établissement à Vienne, en Autriche, puis en Suède l’année suivante, et en Allemagne deux ans plus tard. Mais c’est surtout en Italie que l’histoire de MBE va prendre une nouvelle direction.

Une véritable scission va s’opérer entre le marché américano-canadien et le reste du monde. Aux Etats-Unis et au Canada, UPS, qui a racheté MBE, rebaptise les 4 500 centres implantés sur le territoire en « The UPS Store » pour asseoir sa marque, tandis qu’il cède MBE International au groupe italien Fineffe. Tout ceci en un court laps de temps, de 2003 à 2009. C’est donc désormais Fineffe Group, une holding dirigée par la famille Fiorelli, Graziano Fiorelli en tête, qui prend les manettes pour développer MBE à l’international, hors Etats-Unis et Canada. Avec une solide assise en Italie – 500 points de vente – l’Italien accélère le déploiement de MBE  en Espagne, en Autriche et en Allemagne. Une expansion rapide – 200 centres sont aujourd’hui ouverts en Espagne et autant sur le marché germano-autrichien – grâce à la franchise. « Graziano Fiorelli est un spécialiste de la franchise », souligne Lionel Dindjian. « Il a notamment présidé Assofranchising, la fédération italienne de la franchise, de 2002 à décembre 2015 ». Confiant dans le modèle de la franchise et certain du potentiel du concept de MBE, Graziano Fiorelli, épaulé par son fils Paolo aujourd’hui président directeur général du groupe, a donc multiplié les efforts pour accélérer les ouvertures MBE en Europe… Jusqu’à s’attaquer, il y a peu, au marché français.


Prémices en France

Si un premier franchisé a ouvert en Martinique en 1995, il faut attendre 2012 avant de réellement voir débarquer MBE en France. L’enseigne décide d’ouvrir un premier centre pilote dans le 15ème arrondissement de Paris, où elle redéploie toute la palette de services qui ont fait le succès de la marque (expédition, impression, graphisme, boîtes postales, etc.). Puis MBE France installe son siège non loin, à Issy-les-Moulineaux. « Le marché français est assez similaire au marché italien ou allemand, il est donc tout à fait possible d’y ouvrir, à terme, 200 centres Mail Boxes Etc. », assure Lionel Dindjian. Pas de précipitation, toutefois. La tête de réseau souhaite progresser au rythme maîtrisé de 15 à 20 ouvertures par an. « Nous avons démarré la franchise en 2014 et avancé crescendo avec trois inaugurations la première année, puis six la deuxième et une dizaine la troisième », poursuit le directeur général France. En juin 2016, l’enseigne comptait 22 centres ouverts.

Avec un cœur de cible vaste – les dirigeants de petites et moyennes entreprises, soit environ 3,5 millions d’entités en France – MBE a la possibilité d’ouvrir des centres aussi bien dans les grandes agglomérations que dans de petites villes. « Il suffit d’un minimum de 1 500 professionnels dans la zone de chalandise », estime Lionel Dindjian. Le potentiel reste donc énorme.

L’histoire de Mail Boxes Etc. en quelques dates clés

- 1980 : ouverture du premier centre Mail Boxes Etc. en Californie.
- 1982 : début en franchise.
- 1984 : MBE s’allie à UPS.
- 1992 : le groupe Fineffe rachète la master-franchise pour le marché italien, avant de racheter la filiale espagnole en 1999 et la filiale autrichienne en 2003.
- 1995 : première ouverture MBE en France, à la Martinique.
- 2003 : aux Etats-Unis et au Canada, les 4 500 centres sont rebaptisés « The UPS Store ».
- 2012 : ouverture du centre pilote français à Paris et lancement de la franchise en 2014.
- Début 2016 : MBE France réunit 22 centres dans l’Hexagone et 1 500 en Europe.

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE