Restauration rapide

Dunkin Donuts, le roi des donuts en franchise

2018-08-17T06:00:00+02:00

17.08.2018, 


imprimer

Pour l’instant absente du marché français, cette enseigne américaine rencontre partout ailleurs un succès certain au point de compter aujourd’hui 12 000 établissements dans une quarantaine de pays.

Success story Dunkin Donuts
Crédits photo : Pere Rubi / Shutterstock.com

Si les beignets sucrés avec un trou en leur centre devaient avoir un leader, il s’agirait certainement de Dunkin Donuts. Cette enseigne américaine a en effet fait du donut son fer de lance, au point de l’adopter dans son nom. Aujourd’hui, le réseau fait partie des poids lourds de la franchise, en particulier aux Etats-Unis qui constituent son principal marché. Mais l’enseigne est aussi présente dans une quarantaine de pays, hormis la France. Pour l’instant.


Les débuts de Dunkin Donuts

Tout commence en 1948 lorsque William Rosenberg, un entrepreneur américain, décide d’ouvrir son établissement à Quincy, dans le Massachussetts (Etats-Unis). Il le baptise « Open Kittle » et sert à ses clients du café et des donuts. Deux ans plus tard, il change le nom et adopte définitivement l’appellation « Dunkin Donuts ». Son originalité : proposer un grand nombre de différentes sortes de donuts là où les autres établissements avaient l’habitude de n’en vendre que quelques-unes. Et pour étendre rapidement son réseau, William Rosenberg décide de proposer son concept en franchise dès 1955. Une stratégie de développement qui lui permet d’atteindre les 100 points de vente dix ans plus tard.


Internationalisation et nouveaux enjeux

Le marché principal de l’enseigne reste celui des Etats-Unis. D’ailleurs, elle espère renforcer sa présence sur ce territoire jusqu’à y atteindre les 18 000 unités. Un nombre impressionnant au regard des 12 000 points de vente que compte le réseau mondial dans sa globalité. Ce qui n’empêche pas le développement à l’international puisqu’en 2018 Dunkin Donuts est présent dans 45 pays dans le monde. En Europe, l’enseigne reste plutôt timide avec seulement 240 points de vente répartis dans quelques pays. Il faut dire que l’américain opte généralement pour des contrats de master-franchise lorsqu’il lorgne une nouvelle destination. Or, choisir le bon partenaire, celui qui connait suffisamment bien le marché et dispose des épaules pour piloter un tel déploiement, n’est pas toujours chose aisée.

L’enseigne doit également faire face à une concurrence croissante de la part de géants du café. En 2017, la direction a donc testé de retirer le mot « Donuts » du nom de l’enseigne en ouvrant un nouvel établissement à Pasadena, en Californie. Baptisé simplement « Dunkin », ce point de vente doit permettre à la direction de savoir si la clientèle est de nouveau prête à considérer l’enseigne comme une destination pour le café comme cela a été le cas durant une grande partie de son histoire, et pas seulement comme un endroit où déguster des donuts. Ce faisant, elle marque clairement son intention de venir concurrencer des chaînes comme Starbucks, Costa ou McDonald’s et son concept McCafé.


Dunkin Donuts bientôt en France ?

Ces dernières années, le réseau s’est renforcé en Europe en ouvrant plusieurs points de vente dans des pays comme l’Allemagne, la Russie, le Danemark, la Suède ou encore l’Espagne. Fin 2016, il a par ailleurs signé un contrat de master-franchise avec la société Amba Daoud BV dans le but d’implanter 25 points de vente aux Pays-Bas ces prochaines années – le premier a ouvert en mars 2017 à Amsterdam –, faisant ainsi son entrée sur ce nouveau marché. Aujourd’hui, Dunkin Donuts compte environ 240 unités européennes et la marque s’intéresserait par ailleurs au marché belge, ainsi que le rapportent nos confrères de HBVL. Aucun établissement n’existe en revanche en France. Pourtant, la marque dispose déjà d’un fan-club et d’une page Facebook « Pour l’arrivée de Dunkin Donuts en France », suivie par un peu plus de 2 700 personnes.

Les dates clés de Dunkin Donuts

- 1948 : William Rosenberg ouvre un établissement baptisé Open Kettle, servant du café et des donuts à Quincy, dans le Massachussetts (Etats-Unis).
- 1950 : le nom Dunkin Donuts est définitivement adopté.
- 1955 : le premier Dunkin Donuts franchisé ouvre ses portes.
- 1965 : l’enseigne regroupe 100 restaurants.
- 1972 : Dunkin Donuts innove avec les Munchkins, des petits beignets devenus depuis emblématiques.
- 1990 : Allied Domecq, un groupe britannique spécialisé dans les spiritueux, acquiert Dunkin Donuts. Le glacier Baskin Robbins entre dans son giron.
- 2002 : le fondateur de Dunkin Donuts décède à l’âge de 86 ans.
- 2005 : suite au rachat d’Allied Domecq par le français Pernod Ricard, Dunkin Donuts est mis en vente et racheté pour 2 milliards de dollars par trois fonds d’investissement (Bain Capital, Carlyle Group et Thomas Lee Partners).
- 2016 : l’enseigne arrive aux Pays-Bas via un contrat de master-franchise.
- 2017 : l’enseigne inaugure une nouvelle unité à Pasadena (Californie) sous le nom de « Dunkin », en continuant à servir toutefois ses célèbres donuts.
- 2018 : Dunkin Donuts est implanté dans une quarantaine de pays via un réseau d’environ 12 000 établissements. En juillet, un nouveau PDG a pris la direction du groupe : David Hoffman (ex-McDonald’s).

Sommaire

Success story : ces franchises qui cartonnent dans le monde entier

Dans ce secteur
Fiches pro APCE