Choix de l’enseigne

Sélectionner le bon réseau de services à la personne

2014-11-14T06:01:00+02:00

14.11.2014, 


imprimer

Le marché des services à la personne est vaste et varié. Pour réussir, il faut avant tout montrer des qualités de gestion humaine indispensables et choisir un réseau qui correspond à ses aspirations.

Sélectionner le réseau de SAP
Crédits photo : Shutterstock
Choisir parmi les nombreuses enseignes de services à la personne.

Des qualités humaines avant tout

Les métiers des services à la personne sont très variés, allant du ménage à la garde d’enfant en passant par l’accompagnement et l’aide aux personnes âgées. Cela peut paraître une évidence, mais avant toute chose, le candidat à la franchise doit opter pour un sous-secteur vers lequel il a le plus d’affinités. Cependant, ces métiers ont tous un point commun : l’humain. Savoir être à l’écoute de ses clients mais aussi gérer son personnel sont des qualités indispensables pour mener à bien son entreprise. Principalement, les réseaux cherchent des cadres dirigeants ou supérieurs pour ouvrir une unité. Il faut savoir que le recrutement occupe une part importante de l’activité. Au franchisé de ne pas se tromper en choisissant les personnes qui le seconderont pour accueillir les clients et gérer l’administratif, mais surtout dans le recrutement des intervenants qui porteront les couleurs de l’entreprise chez les clients.


Des droits d’entrée variés, mais une économie sur le local

Dans ce secteur, il est difficile d’exister pour les acteurs indépendants. Pour se lancer, il est quasiment indispensable de s’adosser à une enseigne nationale. La notoriété rassure et attire naturellement les clients. Ainsi, les différents réseaux proposent une fourchette assez large pour ce qui est des droits d’entrées. Ces derniers peuvent aller de 6 000 euros à 300 000 euros selon les enseignes. Cependant, les aspirants à la franchise peuvent faire l’économie sur le local. L’activité se déroule chez le client. Un simple bureau, avec vitrine, est souvent suffisant. Il permet d’accueillir les clients et sert de lieu de rendez-vous pour les recrutements et le suivi des employés, mais n’a pas besoin d’être immense ni forcément d’occuper un emplacement numéro 1.


Le travail non déclaré principal rival

Si les acteurs sont nombreux sur le marché, il y a de la place pour tout le monde. Dans une société vieillissante, avec des familles monoparentales de plus en plus nombreuses, les clients potentiels sont nombreux. Ainsi, avant de s’engager avec un réseau, il est, comme dans toutes les activités, indispensable d’identifier et de valoriser le savoir-faire de l’enseigne. La différence ne va pas forcément se faire sur le tarif des prestations mais sur la qualité du service. Car au-delà des autres intervenants, la principale concurrence des acteurs du secteur réside dans un marché parallèle : celui du travail non déclaré. Selon les chiffres des différentes fédérations, un salarié sur deux n’est pas déclaré dans ce secteur. Les particuliers employeurs sont encore nombreux et si les enseignes arrivent à les convaincre de revenir dans la légalité, cela laisse entrevoir des perspectives de développement plutôt optimistes pour les entrepreneurs.

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE