Avis Immobilier

H. Bourriaud : « Avant, je donnais des conseils. Aujourd’hui, je les applique »

2015-09-10T06:03:00+02:00

14.08.2015 mis à jour le 10.09.2015, 


imprimer

Après deux années passées à gérer le recrutement et l’animation du réseau franchisé Avis-Immobilier, Hervé Bourriaud a décidé de se lancer, lui aussi, dans l’aventure entrepreneuriale. Toujours avec l’enseigne.

Hervé Bourriaud, Avis-Immobilier
Crédits photo : Droits réservés
Hervé Bourriaud, multi-franchisé Avis-Immobilier en Bretagne, ancien animateur du réseau.

Le parcours professionnel d’Hervé Bourriaud n’aura pas été linéaire : après avoir travaillé dix ans dans la grande distribution au sein du groupe Bacardi Martini, ce quarantenaire attaché à sa Bretagne choisit de se réorienter pour rester dans la région. « J’ai saisi une opportunité qui m’a permis de me tourner vers l’immobilier. Quelques mois plus tard, j’intégrais le réseau Avis-Immobilier en tant que directeur régional », raconte Hervé Bourriaud. C’était en 1999. Il prend en charge le développement, l’animation et le marketing du réseau alors constitué de 80 agences. Un poste à responsabilités, donc, qu’il quitte pour se mettre à son compte deux ans plus tard.

« J’ai changé ma casquette de sens »...

Convaincu par le concept de l’enseigne, c’est avec elle qu’Hervé décide de lancer sa propre affaire. Surtout, il saute sur l’occasion de créer une agence à Vannes, dans le Morbihan. « Je dis souvent que j’ai changé ma casquette de sens », ironise le franchisé. Et pour cause : en passant de développeur-animateur à franchisé, Hervé Bourriaud est passé du côté des candidats à la franchise qu’il accompagnait quelques temps avant.

Si la nouvelle a été plutôt bien accueillie à la fois par le franchiseur et les franchisés, dont certains sont même venus donner un coup de pouce à l’ouverture de sa première agence en 2002, la réalité n’a pas été aussi facile que prévu. « En tant qu’ancien salarié du réseau ayant occupé un tel poste, on a un peu plus la pression qu’un candidat à la franchise classique », reconnait Hervé. « De prédicateur de bons conseils, je suis passé à celui qui devait les mettre en œuvre !»


... pour devenir multi-franchisé

Et ses conseils, Hervé Bourriaud les a appliqués à la lettre. Notamment en termes de stratégie : « Lorsque je recevais des candidats à la franchise, j’évoquais souvent la multi-franchise sous son angle participatif. Aujourd’hui, c’est ce que je fais au sein de mon propre réseau. » Car le franchisé est actuellement à la tête de cinq agences en Bretagne Sud : Vannes, Muzillac, Sarzeau, Elven et Questembert. Pour réussir à mener une telle barque, le franchisé a su s’entourer en promouvant au statut d’associés certains de ses collaborateurs investis dans l’affaire. Un moyen de les faire évoluer au sein de leur propre structure et, pour Hervé Bourriaud, de renouer avec son ancien métier : animateur de réseau.

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE