Dossier

Le ba-ba pour ouvrir une franchise

2013-08-23T11:10:00+02:00

23.08.2013, 


imprimer

Le principe de la franchise est simple : une marque qui a déjà éprouvé son concept propose à des entrepreneurs indépendants de rejoindre son réseau. Elle lui fournit une marque, un savoir-faire et une assistance tout au long de son contrat. En échange, l’entrepreneur franchisé paye un droit d’entrée, des redevances mensuelles sur son chiffre d’affaires et accepte de se conformer au concept. Découvrez ici 5 raisons de créer son entreprise en franchise :

1/ Porter une marque déjà reconnue
Subway, Eléphant Bleu, Century 21, Naf Naf, Ucar, Domino’s Pizza, Quick, La Mie Câline… Parmi les près de 1 600 réseaux de franchise présents en France, de nombreuses marques sont profondément ancrées dans l’esprit des consommateurs. Elles ont parfois rôdé leur savoir-faire depuis plus de 20 ans et maîtrisent parfaitement l’art de la communication. Au lancement de son point de vente ou de son agence, l’entrepreneur bénéficie donc dès le départ d’une forte notoriété.

2/ Bénéficier d’un concept déjà éprouvé
La franchise est basée sur le principe de réitération d’un concept. Le franchiseur doit, avant de franchiser son concept, l’avoir testé dans ce que l’on nomme des pilotes. C’est la règle du « 2/3 » : pour prouver son sérieux, il doit avoir géré 2 magasins pilotes pendant 3 ans, ou 3 pendant 2 ans. Ainsi, l’entrepreneur franchisé évite les erreurs inhérentes à toute création ! Il démarre directement avec un concept abouti, qui a fait ses preuves auprès des consommateurs.

3/ Bénéficier d’une formation à un nouveau métier
La formation est obligatoire dans tout contrat de franchise. Sa durée varie d’un réseau à l’autre, mais elle comporte généralement un volet théorique au sein d’un centre de formation et un volet pratique auprès d’un franchisé en activité. Elle permet d’apprendre les fondamentaux d’un métier, ainsi que d’acquérir des capacités de gestion d’entreprise et de management d’équipe. Ainsi, la franchise peut être un tremplin pour les entrepreneurs en reconversion professionnelle.

4/ Bénéficier d’une aide au démarrage
Trouver un local, négocier un bail, créer un statut juridique, embaucher des salariés, gérer les travaux et l’aménagement de son magasin, constituer les stocks : autant de problématiques auxquelles l’entrepreneur doit faire face au démarrage de son activité. En rejoignant un réseau, celui-ci s’assure d’avoir une assistance de la part de son franchiseur sur tous ces points. Il arrive aussi fréquemment qu’un ou plusieurs membres du siège passent les premiers jours d’exploitation avec le franchisé au sein de son point de vente.

5/ Ne pas être seul
La solitude du chef d’entreprise est bien connue. Seul à prendre des décisions, tout entrepreneur peut vite se sentir dépassé et isolé. Rejoindre un réseau de franchise permet de rencontrer et d’échanger régulièrement avec d’autres chefs d’entreprise, qui exercent le même métier et avec qui il est facile de se comparer. Ces relations permettent à chacun d’échanger les bonnes idées, mais aussi les erreurs à éviter.

Les Echos de la franchise proposent de mettre en relation les candidats entrepreneurs avec des réseaux de franchise ou de commerce associé. Le site fournit des conseils pour créer son entreprise en réseau : actualités, agenda, tendances, enquêtes, témoignages et avis d’experts pour choisir son enseigne.

Fiches pro APCE