Choisir un emplacement

S’implanter à Nice : de nombreuses opportunités d’ici 2020

2013-08-19T06:33:00+02:00

19.08.2013, 


imprimer

Avec 470 000 m² de projets prévus à Nice et dans ses environs d’ici 2020, les possibilités d’implantation ne manquent pas.

Choisir un emplacement à Nice
Crédits photo : Shutterstock.com

Nice et les Alpes-Maritimes attirent les promoteurs et aiguisent les appétits. Conséquence, les projets commerciaux fleurissent aux quatre coins du département. Si, actuellement, on répertorie 1,5 millions de m² dédiés au commerce, de nombreux plans sont encore dans les cartons. D’ici 2020, près de 470 000 m² de projets commerciaux sont envisagés. 152 000 m² sont déjà autorisés et en cours de construction.


Pour une installation à court terme

Retour à la proximité dans le centre-ville

Le quartier piéton et l’avenue Jean Médecin rassemblent une large part des emplacements numéro 1 de la ville. Mais aujourd’hui, peu de locaux sont disponibles dans ces zones. A l’exception peut être du bâtiment occupé, jusqu’au mois de mai dernier, par l’enseigne Virgin. Mais l’avenir commercial de Nice se joue peut être ailleurs. « Les habitudes de consommation évoluent », prévient Jean-Claude Zeitoun, responsable pôle équipement et urbanisme commercial à la CCI de Nice. Et de poursuivre : « Les consommateurs cherchent de la proximité et le côté pratique en faisant leurs courses dans leur quartier ». Une tendance qu’ont bien compris des enseignes comme Carrefour City ou Intermarché qui ouvrent de petites surfaces un peu partout. Ces quartiers qui reprennent ainsi vie ont donné des idées à la CCI ainsi qu’aux décideurs locaux qui ont décidé de redéployer des commerces dans certains quartiers réputés difficiles.


Un stade pour attirer des commerces

En vue de l’Euro 2016 de football, Nice a construit son grand stade. L’Allianz Rivieira, installé du côté de Saint-Isidore, va servir de centre névralgique dans ce que l’on nomme la plaine du Var. Dans l’enceinte même et ses alentours proches abriteront près de 29 000 m² d’espaces commerciaux et de bureaux. Par ailleurs, Ikea a déjà prévu de s’installer dans la zone avec près de 40 000 m² de surface commerciale. Pour Stéphane Grech, président de la commission aménagement du territoire, urbanisme et urbanisme commercial, il convient d’y avoir « une mixité fonctionnelle entre commerce et logement » dans cette zone et surtout d’une « synergie entre le commerce de périphérie et celui de centre-ville afin de diversifier l’offre ».

Pour une installation à moyen terme

Cap 3000 ou l’arrivée d’une nouvelle galerie marchande

L’annonce est tombée au début du mois de juin. Cap 3000, le grand centre commercial installé à l’entrée ouest de la ville, se prépare une cure de jouvence. Ainsi, l’espace va atteindre les 100 000 m² dépassant ainsi la zone Grand Littoral de Marseille. Les détails ne sont pas encore connus, mais les Galeries Lafayette devrait en profiter pour s’étendre, un hôtel pourrait être installé ainsi que de nombreux commerces.


Le quartier Sud se modernise

En centre-ville, la gare du Sud est réhabilitée, notamment la halle de la gare et le bâtiment des voyageurs donnant sur le boulevard Malaussena. Dans un quartier qui a longtemps été en souffrance, le but est de redonner l’attractivité à la zone. Ainsi, le projet prévoit 3 370 m² dédiés aux commerce, restaurants ou encore supermarché. L’ensemble sera accompagné d’un cinéma de 9 salles ainsi que d’infrastructures sportives. « Nous avons eu des propositions pour des agences immobilières, mais nous souhaitons intégrer le maximum de commerces afin de créer une vraie dynamique dans le quartier », précisent les élus de la CCI.

Ligne 1 du tramway
Crédits photo : Fabrice Michelier
La ligne 1 du tramway, à proximité de l'avenue Jean Médecin

Pour une installation à long terme

Un coup de jeune pour la gare

En centre ville et depuis quelques temps déjà, le quartier de la gare est en cours de réaménagement. Le projet est prévu pour arriver à échéance en 2015. En plus d’être un pôle d’échange multimodal, l’espace devrait accueillir plus de 20 000 m² dédiés à la restauration et aux commerces. L’opération vise à intégrer totalement la gare au cœur de la ville grâce à la proximité de l’avenue Jean Médecin et de la ligne 1 du tramway.


Polygone Riviera, le haut-de-gamme niçois

Autre grand projet, le Polygone Rivieira qui doit sortir de terre à quelques encablures de Nice, à Cagnes-sur-mer. Autour du casino, il est prévu toute une zone commerciale de standing. Ainsi à l’horizon 2015, 140 boutiques et moyennes surfaces ainsi que des espaces dédiés aux loisirs s’étendront sur 75 000 m².

Fiches pro APCE