Dossier

Lancement en franchise : ne laissez pas votre moral faire le yoyo

2012-04-02T11:31:00+02:00

02.04.2012, 


imprimer

Comme tout créateur d’entreprise, vous brûlez d’ouvrir votre point de vente. Mais vous serez confronté à des contretemps. Conseils d’experts et témoignages d’entrepreneurs pour se préparer au mieux.

Le moral des franchisés
Crédits photo : Shutterstock.com

Les imprévus de la création d’entreprise

Enfin signé ! Vous avez en main le contrat qui fait de vous un entrepreneur membre d’un réseau de franchise. Vous voilà prêt à lancer votre business. Certes, vous avez conscience que vous devrez assumer de longues journées de labeur et faire une croix sur vos week-ends. Mais vous êtes gonflé à bloc. Vous travaillez enfin pour vous. Seulement voilà, entre la signature du document et l’ouverture de votre point de vente, bien des contretemps peuvent retarder le lancement de votre activité : votre banquier qui ne se montre pas aussi conciliant que vous l’escomptiez, le local que vous visiez qui vous passe sous le nez, les travaux qui prennent du retard, le recrutement plus compliqué que vous ne pensiez…  Face à de tels imprévus, votre calendrier se trouve bouleversé. Vous pensiez tout boucler en trois mois. Vous devez finalement patienter un an.

 


Anticiper et se protéger

Difficile dans ses conditions de conserver son calme. Gageons que vous connaîtrez des hauts et des bas, toute la palette des émotions, de l’euphorie au découragement. Et alors ? C’est le lot de tout créateur d’entreprise. Vous devrez donc dans un premier temps vous faire à l’idée que les obstacles ne manqueront pas de se dresser sur votre route. Pour identifier les imprévus, demandez de l’aide à votre franchiseur et des conseils à un membre du réseau. Vous pourrez ainsi les anticiper et vous préparer pour y faire face efficacement. Pensez aussi à vous ! Ne négligez pas votre santé. Mangez bien, dormez, ne vous coupez pas de votre famille et de vos amis. Bref, prenez du recul et soufflez un bon coup.

Fiches pro APCE