Dossier

Le boom du commerce en zone de transit

2013-10-28T08:35:00+02:00

28.10.2013, 


imprimer

Les voyageurs attendent, se croisent, se bousculent, chaque mois un peu plus, dans les gares, dans les aéroports et sur les autoroutes. Les sociétés qui gèrent les lieux de transit développent un cadre propice à la détente et à la consommation. Pour le plus grand bonheur des enseignes et des grands opérateurs comme Elior et Autogrill.

Les zones de transit sont en plein essor
Crédits photo : Shutterstock.com

Les déplacements ferrés, automobiles et aériens ont enregistré des records en 2012 : 2 milliards de voyageurs dans les gares, 162 millions de passagers locaux* dans les aéroports, 1,4 milliards de véhicules sur les autoroutes. Et la hausse des déplacements, structurelle, n’est pas près de s’essouffler. Pour faire face à l’afflux de voyageurs, la SNCF et les sociétés aéroportuaires et autoroutières mènent de vastes programmes de rénovation et d’amélioration de leurs infrastructures. Ces espaces repensés font la part belle aux commerces, et pour cause, les voyageurs en transit sont une « clientèle captive » de premier ordre. Avec un bémol cependant : les arbitrages de consommation des ménages, actuellement plus portés vers l’épargne que vers la dépense.

Les lieux de transit deviennent des lieux de vie

Ces considérations n’entament pas l’enthousiasme des gestionnaires des lieux de transit, pas plus que celui des foncières, des groupes de restauration ou des enseignes commerciales. Autogrill et Elior se livrent une féroce compétition pour obtenir les concessions. Présents à la fois dans les aéroports, les gares et les autoroutes, les deux groupes rivalisent d’inventivité pour séduire les donneurs d’ordre et remporter les contrats. Une offre commerciale attractive, bien sûr, mais également des services et des expériences de consommation. Anciens halls froids et tristes, les lieux de transit deviennent de quasi centres commerciaux chaleureux et clairs. Bref, ils se muent en lieux de vie.


Gares, aéroports et autoroutes : des places de choix pour les enseignes

La transformation des gares est une aubaine pour les enseignes. Implantées au cœur des villes, elles offrent de nouvelles cellules à des commerçants qui cherchent désespérément des locaux. Les autoroutes sont également un relais de croissance majeur pour les enseignes de franchise et de commerce associé. 60 % des 171 aires de Vinci Autoroutes ont été ou sont en cours de renouvellement à l’horizon 2015. En favorisant l’implantation d’enseignes du centre-ville, les sociétés d’autoroutes affichent leur objectif : donner l’envie au conducteur de prolonger la pause. Car contrairement aux voyageurs des gares et aéroports, ce dernier gère librement son temps de transit…

__________
*Les passagers locaux sont les passagers au départ ou à l’arrivée sur un aérodrome, hors transit.

Sommaire
Fiches pro APCE