Dossier

L’optique, secteur arrivé à maturité, se tourne vers la diversification

2012-02-23T15:47:00+02:00

23.02.2012, 


imprimer

Le secteur de l’optique arrive à maturité. Avec des milliers de points de ventes pour quelques leaders seulement, les enseignes recherchent de nouveaux business models pour lutter contre la faible croissance du secteur.


Crédits photo : Shutterstock.com

Le paysage de la distribution optique, estimé à 5,65 milliards d’euros1, est aujourd’hui dominé par une poignée de groupes multi-enseignes qui détiennent près de la moitié des 10 000 points de vente en France et assurent les trois quarts de l’activité . Une hégémonie construite sur des réseaux solides : les enseignes d’optique on rapidement choisi la franchise et le commerce associé pour croître, et s’appuient désormais sur la force de leur réseau pour maintenir leur position.

Leur développement s’est fortement accéléré au cours des quinze dernières années, quand la croissance du secteur enregistrait chaque année des hausses d’activité comprises entre 5 et 7 %. Cependant, le marché a rapidement atteint une taille critique, estimée autour de 600 à 800 points de vente par enseigne. Une dizaine d’acteurs sont aujourd’hui en position dominante sur le secteur et leur part de marché cumulée avoisine les 70 %.

Avec une croissance redescendue à une moyenne annuelle de 3 %2, l’enjeu pour ces enseignes est aujourd’hui de pallier les faibles perspectives de croissance du secteur afin de maintenir leur position de leader. Pour ce faire, les acteurs majeurs de l’optique explorent aujourd’hui les voies de la diversification : vers d’autres métiers comme l’acoustique, et par d’autres biais comme Internet.

__________
1 Analyse sectorielle : optique, réalisée par Sadec Akelys en 2007, mise à jour en janvier 2010
2 Etude Xerfi « Distribution d’optique » publiée en novembre 2011

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE