Reportage

A Berlin, le 1 000e hôtel Ibis fait place au design

2014-01-24T06:02:00+02:00

24.01.2014, 


imprimer

Ouvert depuis juin 2013, l’Ibis « Kurfuerstendamm » de Berlin est le 1 000e établissement de l’enseigne dans le monde. C’est aussi le nouveau navire amiral voulu par le géant hôtelier Accor pour sa marque économique : un établissement qui respire le design et la modernité. Reportage.


Crédits photo : Droits réservés
Le 1 000e hôtel Ibis du monde a ouvert à Berlin, en juin 2013. Ici la pièce à vivre, au look design.

En plein cœur du centre-ville Ouest de Berlin, se dressent côte-à-côte deux hôtels. Depuis quelques mois, l’enseigne rouge d’Ibis et celle bleue de sa sœur low-cost Ibis Budget cohabitent dans la capitale allemande, à quelques pas du KaDaWe, équivalent des Galeries Lafayette. Rien de choquant à cela, car « Ibis et Ibis Budget auront de plus en plus vocation à ouvrir l’un à côté de l’autre », annonce Reinhard Groscurth, chef du projet « Ibis Kurfuerstendamm ». Mais, pour l’inauguration du 1 000e hôtel Ibis au monde, le groupe Accor, propriétaire des trois enseignes Ibis (Ibis, Ibis Styles et Ibis Budget) et d’autres marques comme Sofitel, Novotel, Pullman ou encore Mercure, a souhaité marquer le coup en rénovant son offre. La transformation majeure ? Un look design.


Crédits photo : Droits réservés
Les espaces communs ont été repensés pour donner encore plus un esprit moderne aux lieux.

Un concept plus design

Si les hôtels Ibis et Ibis Budget se sont toujours caractérisés par leur standardisation, aujourd’hui, Accor souhaite aussi faire prévaloir leur côté design. Pour la décoration et l’ameublement de l’hôtel Kurfuerstendamm de Berlin, le groupe a fait appel aux services d’un atelier de design français, le but étant de « donner à l’espace un esprit plus moderne », précise Reinhard Groscurth. Une mission réussie, grâce aux couleurs vives des murs et aux lignes épurées du mobilier des espaces à vivre.


Réaménagement des espaces

Fini le coin petit déjeuner séparé de la salle détente, les pièces à vivre de l’hôtel berlinois sont « décloisonnées pour favoriser la convivialité », comme l’explique Grégoire Champetier, directeur général marketing chez Accor. Le visiteur peut ainsi naviguer entre l’espace informatique, où deux ordinateurs sont accessibles en libre-service, et le salon, la réception ou encore le coin restauration.


Crédits photo : Droits réservés
Une chambre Ibis standard, d'une superficie moyenne de 16 mètres carrés.

Du côté des espaces privatifs, les chambres ont gardé leur taille standard de 16 mètres carrés, mais montent toutefois en qualité. D’abord, la salle de bain s’est débarrassée de sa cabine de douche en préfabriqué et arbore un carrelage anthracite. Ensuite, la literie a gagné en confort, grâce à un modèle de lit conçu spécifiquement pour les nouveaux hôtels Ibis et Ibis Budget. Enfin, 10 % des chambres de l’hôtel ont été spécialement aménagées pour l’accueil de personnes handicapées, conformément à la législation allemande et « au respect de la charte voulue par Accor », assure Reinhard Groscurth.

Fiches pro APCE