Franchiseurs : 10 questions à se poser avant de partir à l’international

08.09.2014, Jennifer Matas

imprimer

Y-a-t-il un risque juridique à m’internationaliser ?

Juridique
Shutterstock

Avant d’ouvrir un ou plusieurs établissements dans un pays étranger, plusieurs précautions juridiques doivent être prises. En particulier, le dirigeant doit déposer la marque de son enseigne pour éviter qu’un partenaire ne se l’approprie. « Il faut toujours garder à l’esprit cette maxime : "Think global, act local" », rappelle Stéphane Chérel, responsable du développement de Brioche Dorée (groupe Le Duff).

Pour s’implanter à l’étranger et ce même si le réseau passe par un partenariat du type master-franchise, le franchiseur doit enregistrer sa marque auprès des autorités locales.

Fiches pro APCE