Dossier

Femmes : toutes les clés pour devenir chef d’entreprise en franchise

2012-01-19T14:00:00+02:00

09.09.2011 mis à jour le 19.01.2012, 


imprimer

Concilier vie de famille et entrepreneuriat, un défi encore plus difficile pour les femmes. Conseils d’experts pour se lancer et témoignages de femmes franchisées.


Crédits photo : Shutterstock

Créer son emploi

Non, l’entrepreneuriat n’est pas réservé aux hommes ! D’après l’INSEE, 30 % des porteurs de projet sont des femmes. Certes, la proportion est modeste mais un lent rattrapage se produit depuis quelques années. Etonnamment, les créatrices de moins de 25 ans sont plus nombreuses que les créateurs. Les hommes reprennent le pas jusqu’à 40 ans. Puis cèdent à nouveau la place aux femmes, de retour sur le marché du travail une fois leurs enfants autonomes. Elles choisissent alors l’indépendance pour créer leur propre emploi. Direction, pour la plupart, les services à la personne, l’enseignement et la beauté pour les autres. En franchise, les femmes représentent environ 40 % des entrepreneurs. Un vivier de talents fort apprécié des franchiseurs, notamment dans des secteurs jusqu’ici très masculins.


Partir accompagnée

Plus diplômées que leurs homologues masculins mais moins bien formées à la gestion d’entreprise, elles ne disposent que de peu d’actifs financiers et n’affichent pas la même assurance. Plus du tiers d’entre elles se lancent avec moins de 4 000 euros. Et pour cause, elles peinent à décrocher des prêts. Alors devez-vous oublier votre rêve d’entrepreneuriat ? En aucun cas ! Le tout est d’acquérir les compétences qui vous font défaut, de gagner la confiance de votre banquier. Pour cela, demandez de l’aide aux réseaux et clubs dédiés aux femmes. Ils vous donneront aussi les trucs pour ne pas sacrifier votre vie personnelle sur l’autel de votre entreprise.

 

Sommaire
Liens vers cet article
Fiches pro APCE