Témoignages

Regards croisés : parcours de 2 formateurs de réseaux

2010-08-02T12:22:00+02:00

02.08.2010, 


imprimer

Experts métier avant tout, les formateurs de réseau sont souvent d’anciens responsables de magasins – franchisés ou salariés. Exemples à travers les témoignages des formateurs de Basic System et Mister Minit.

Dominique Vichy, Basic System
Crédits photo : Droits réservés
Dominique Vichy, responsable de la formation de Basic System.

Dominique Vichy, responsable de la formation de Basic System

« J’ai débuté comme simple opérateur dans une boutique multiservice Mister Minit. Je faisais de la réparation de chaussures, de la duplication de clés… Après quelques années, je suis passé responsable de boutique. J’ai ensuite été promu responsable de région puis manager chez Montre Service, une enseigne spécialisée dans la réparation horlogère appartenant au même groupe. J’ai été animateur dans les deux réseaux. J’assurais aussi quelques formations (techniques de vente et caisse). Jusqu’à ce que je sois embauché par Basic System où j’occupe une triple fonction : formateur (en France et 2 ou 3 fois par an à l’étranger), animateur du réseau et responsable de la logistique. »


Dominique Vichy, Mister Minit
Crédits photo : Droits réservés
Philippe Cocud, formateur du réseau Mister Minit.

Philippe Cocud, formateur du réseau Mister Minit

  « J’ai démarré comme apprenti cordonnier dans les années 1980. Je suis passé responsable de boutique au bout de 4 ans. Après 11 ans à ce poste, j’ai décidé de me mettre à mon compte. L’aventure a duré 4 ans. Puis je suis retourné au salariat. D’abord comme responsable de boutique chez Mister Minit, ensuite comme responsable régional pendant trois ans. Le groupe m’a ensuite affecté au développement d’un nouveau concept de dépannage serrurerie à domicile. Le projet a été abandonné, les tests n’étant pas concluants. J’ai quitté un temps Mister Minit pour devenir animateur de réseau dans une autre entreprise. Avant de réintégrer l’enseigne comme formateur ».
 

Sommaire
Fiches pro APCE