Choisir un emplacement

Le Pays d'Aix : les zones où s'implanter

2012-11-27T08:46:00+02:00

27.11.2012, 


imprimer

Englobant 34 communes, la communauté du Pays d'Aix est constituée de nombreux pôles stratégiques. Plus de 4 500 entreprises occupent les 2 600 hectares que forment une cinquantaine de zones d'activités. Les principaux chantiers en cours concernent la requalification de ces espaces, leur modernisation et leur extension.

Fontaine des Augustins
Crédits photo : R. Cintas-Flores
La fontaine des Augustins, construite en 1620 à Aix-en-Provence.

Le centre restitué aux piétons

Très arpentées par les touristes, les rues du centre-ville aixois offrent une forte densité commerciale : plus de 2 000 commerces* y sont implantés, pour une zone de chalandise de 250 000 habitants. Cependant, grâce à son attraction culturelle, son rayonnement est estimé à 1 250 000 habitants. Dernière extension en date, Les Allées Provençales a su s’intégrer au paysage et compte 45 enseignes dont une Fnac et un Monoprix très fréquentés. Autre projet, la construction du nouveau conservatoire de musique et de danse est en cours : en accueillant des spectacles, des expositions et des conférences toute l’année, ce nouveau pôle culturel attirera dès fin 2013 un supplément de touristes dans le centre. Le programme de piétonisation amorcée par la ville s’inscrit également dans la volonté de la mairie de rendre aux piétons le contrôle des rues. Des sondages effectués par la municipalité sur plusieurs quartiers concernés montrent une opinion plutôt favorable de la part des commerçants. Pour faciliter l’accès au centre, les capacités de stationnement des parkings ont été étendues et de nouveaux parkings relais sont en création.

Pour une implantation immédiate

Un territoire en chantier

Le Pays d’Aix compte de nombreuses zones d’activités économiques. Le pôle commercial de la Pioline, composé d’une « zone économique de dégagement » et d’un centre commercial Carrefour qui accueille une galerie marchande d’une trentaine de commerces, attire plus de 85 000 personnes par an. Le pôle d’activité d’Aix regroupe pour l’essentiel des activités de services aux entreprises mais son offre commerciale s’est accrue avec la création du nouveau quartier de la Duranne. Plan de Campagne, la plus grande zone commerciale de France avec 220 000 m² de surface de vente, est également située sur le territoire aixois. Elle s’étend sur 160 hectares, compte plus de 450 établissements et est classée « périmètre d’usage et de consommation », ce qui permet aux commerces d’ouvrir légalement le dimanche. Afin de moderniser ces zones d’activités, plusieurs programmes de requalification ont été réalisés ou sont programmés. L’un des plus importants concerne la zone commerciale vieillissante de Plan de Campagne, sa voirie et la sécurisation de ses infrastructures.


Un nouveau Palais des Congrès

Aix-en-Provence accueille de nombreux colloques et séminaires depuis que l’ancienne « salle Carnot » a été transformée en centre des congrès. Afin de recevoir de plus importantes manifestations, l’équipement actuel de 500 places sur 610 m² va être étendu aux bâtiments voisins. Les travaux démarreront en 2013 et le nouveau Palais des Congrès devrait être livré en 2014. Confiante en son investissement, la mairie affirme que la demande en grandes manifestations rentabilisera rapidement l’investissement. L’actuel centre des congrès est quant à lui en rénovation sur toute l’année 2012.

A moyen terme

Le technopole de l'Arbois
Crédits photo : Pays D'Aix Développement
Le technopole de l'Arbois

Un pôle d’échanges aux Milles

Projet découpé en plusieurs phases, le quartier de Plan d’Aillane deviendra la gare routière de la partie sud de la ville : elle desservira plus précisément le village des Milles et le pôle d’activités à l’intérieur duquel elle est située, ainsi que l’Europôle de l’Arbois. Les navettes circuleront sur des voies qu’elles seront les seules à utiliser afin de fluidifier le trafic. Les premiers travaux d’aménagement ont débuté sur ce qui n’est actuellement qu’un terrain vague bordé d’une voie ferrée. Une deuxième phase de travaux sera lancée par la suite, d’ici quatre à cinq ans : il s’agira de coupler la nouvelle gare routière avec le transport ferré qui relie Aix-en-Provence. Plan d’Aillane deviendra ainsi un pôle d’échanges autour duquel pourront graviter et se développer des activités économiques.

__________
* Source : Pays d’Aix Développement


Crédits photo : Pays D'Aix Développement
Vue plongeante sur les alentours d'Aix-en-Provence

A long terme

Les ZAC s’étendent

En réponse aux nombreuses demandes foncières émanant d’entreprises cherchant à s’implanter ou étendre leurs activités, le Pôle d’activités d’Aix-les-Milles poursuit son développement. L’extension est engagée dans le secteur de la ZAC de l’Enfant, entre la zone Eiffel, le Château de l’Enfant et la prison. Le programme couvre une surface de 36 hectares* : il permettra l’implantation de plus de 126 000 m² de locaux à vocation industrielle et artisanale, comprenant également des bureaux et des hébergements hôteliers. Actuellement en chantier, la première tranche concerne 7,5 hectares.

L’Europôle, le technopôle de la ville, est lui aussi en expansion. Il compte aujourd’hui 40 000 m² de bâti où travaillent près de 1 500 personnes. Pour atteindre les 2 000 employés, 20 000 m² restent encore à aménager et deux projets de ZAC sont en voie de réalisation. L’extension de la ZAC de la Gare, qui atteindra 100 000 m², permettra l’implantation de grands groupes spécialisés dans le domaine de l’environnement. Près de la Duranne, sur 100 000 à 150 000 m², la future ZAC du Tourillon accueillera les petites unités de production. Alors que les premières commercialisations de lots fonciers sont prévues pour 2013, il faudra attendre une dizaine d’années pour achever les trois sites où travailleront plus de 5 000 personnes.

Un nouveau dynamisme avec le Scot

Sur la dernière décennie, le développement d’Aix-en-Provence s’est davantage porté sur son économie que sur sa démographie. Plus de 50 % des emplois créés sont occupés par des actifs vivant à l’extérieur de la ville. Les difficultés actuelles sont liées à la saturation des axes routiers, à l’augmentation des temps et des budgets de déplacements, ainsi qu’à un marché du logement tendu. Le Schéma de cohérence territoriale, ou Scot, a pour but de corriger ces dysfonctionnements qui représentent un frein à l’implantation ou à l’extension des entreprises. La CPA (Communauté du Pays d’Aix) et la CCIMP (Chambre du commerce et de l’industrie Marseille Provence) ont la charge de ce dossier dont la mise en œuvre porte sur 10 à 15 ans. Parmi les propositions stratégiques, il est question de restructurer le réseau routier avec de nouveaux pôles d’échanges, de développer les réseaux de transports en commun, d’améliorer les liaisons ferroviaires et de restructurer l’offre de logement en promouvant une densification de l’habitat le long des axes de transports collectifs.

__________
* Source : Pays d’Aix Développement

Fiches pro APCE