Profils

Services aux particuliers : portrait-robot des candidats entrepreneurs

2012-01-09T10:00:00+02:00

20.02.2009 mis à jour le 09.01.2012, 


imprimer

Les réseaux de services aux particuliers attachent une grande importance au recrutement de leurs adhérents. Les informations à connaître pour mettre toutes les chances de votre côté…

Candidats à la franchise pour les services à la pe
Crédits photo : Getty Images
Les candidats à l’intégration d’un réseau de services à la personne peuvent venir d’horizons divers.

Le ticket d’entrée est relativement faible dans le secteur des services aux particuliers par rapport à d’autres réseaux de franchise (restauration rapide, agence immobilière, etc.). Selon une enquête de Franchise Magazine1, 70 % des chaînes de service demandent un droit d’entrée égal ou supérieur à 10 000 €. Sans surprise, les enseignes de restauration s’avèrent être les plus coûteuses, puisque 64 % d’entre elles réclament un droit d’entrée de plus de 20 000 €. De la même manière, l’investissement initial est variable selon les secteurs d’activité : de 61 000 euros en moyenne dans les services à 420 000 euros dans le secteur de la restauration2.

Ce relativement faible besoin en investissement est dû principalement au fait que les franchisés n’ont pas besoin d’un emplacement n°1, ce qui réduit grandement les coûts. Cependant, il est important d’être suffisamment capitalisé en lançant son entreprise. En effet, les deux premières années sont rarement rémunératrices. En choisissant son réseau, le franchisé doit également se méfier du manque de transparence du franchiseur, qui est un très mauvais signal de départ. Tour de piste des informations à connaître avant de créer son entreprise.


Compétences requises : management et gestion

La principale difficulté du secteur réside dans le recrutement et la gestion du personnel. La plupart des acteurs emploient beaucoup de temps partiels, ce qui implique une bonne maîtrise des plannings et de l’élaboration des fiches de paie.


Origines professionnelles

Les candidats à l’intégration d’un réseau de services aux particuliers peuvent venir d’horizons divers, mais les personnes ayant une expérience en management d’équipe sont privilégiées. Les profils de gestionnaires d’entreprise sont également appréciés. Pour les réseaux spécialisés dans l’assistance aux personnes âgées ou dépendantes, une expérience dans le milieu social ou paramédical peut être un plus. Du côté des réseaux proposant des services financiers, une bonne connaissance du secteur n’est pas nécessaire. Les réseaux de courtage recherchent des vendeurs possédant une grande aisance relationnelle.


Affinités et sensibilités personnelles

Les franchisés d’un réseau de services aux particuliers doivent avant tout avoir une forte fibre sociale ainsi qu’un excellent relationnel et être soucieux de la qualité de service. Les relations avec la clientèle nécessitent de bonnes capacités d’écoute et de compréhension.


Apports personnels

L’investissement global demandé à un candidat pour ouvrir une franchise dans les services aux particuliers est de 50 000 euros en moyenne (hors pas-de-porte), dans une fourchette allant de moins de 5 000 euros pour les services financiers à plus de 200 000 euros dans le secteur du patrimoine ou le déménagement, selon la taille des réseaux et les outils pédagogique et informatiques proposés. Ouvrir une franchise d’aide à domicile ou d’assistance aux personnes âgées demande un apport personnel de 60 000 euros en moyenne, quand les réseaux d’assistance scolaire et de cours à domicile requièrent un apport de 20 000 euros environ.


Réglementation

Les entreprises de services aux particuliers peuvent être soumises à certaines autorisations administratives. Ainsi, obtenir un agrément dit « qualité » est obligatoire lorsque l’activité de l’entreprise porte sur la garde d’enfants de moins de trois ans ou l’assistance aux personnes âgées de soixante ans et plus, handicapées ou dépendantes. Pour les autres services à la personne, l’agrément dit « simple » est facultatif – quoique indispensable pour bénéficier des avantages fiscaux et sociaux liés au secteur. Dans le domaine des services financiers également, l’obtention de différentes habilitations et cartes professionnelles ainsi que l’inscription en tant que conseiller en investissement financier sont nécessaires pour exercer certains métiers. La plupart des franchiseurs proposent leur aide aux candidats pour monter leur dossier d’agrément, sésame indispensable pour monter son entreprise.

L'agrément simple

Relèvent de l’agrément simple les activités suivantes :
- travaux ménagers
- petit jardinage
- petit bricolage
- garde à domicile d’enfants de plus de 3 ans
- accompagnement d’enfants de plus de 3 ans
- soutien scolaire
- cours à domicile
- préparation de repas à domicile
- livraison de repas à domicile
- collecte et livraison de linge repassé
- livraison de courses à domicile
- assistance informatique et Internet à domicile
- soins et promenades d’animaux de compagnie pour les personnes dépendantes
- maintenance, entretien et vigilance temporaires de la résidence principale et secondaire
- assistance administrative
- activités qui concourent directement et exclusivement à coordonner et délivrer des services à la personne.
_______
Source : Agence nationale des services à la personne


__________
1 Enquête réalisée en 2009 par Franchise Magazine auprès de 435 réseaux
2 Enquête réalisée en 2011 par Franchise Magazine auprès de 529 enseignes

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE