Evènement

Salon des Entrepreneurs de Lyon : les franchiseurs qui recrutent en Rhône-Alpes

2009-06-12T09:48:00+02:00

12.06.2009, 


imprimer

Rhône-Alpes reste une « zone blanche » pour de nombreux franchiseurs. Du vendeur de vin à distance Savour Club à l’agent immobilier Guy Hoquet, de nombreux secteurs seront représentés au Salon des Entrepreneurs de Lyon.

Salon des Entrepreneur, Lyon 2009
Crédits photo : Salon des Entrepreneurs
Le Salon des Entrepreneurs de Lyon 2009.

Plein régime

A Villeurbanne, ville-satellite de Lyon, Point S fourbit ses armes. Le groupe de montage de pneu et d’entretien automobile aux 1 715 points de vente en Europe est paradoxalement peu présent dans la capitale rhônalpine. « Le maillage à Lyon est insuffisant au vu du potentiel d’immatriculation », reconnaît Joris Escot, responsable développement. Il faut dire que le groupe a perdu 12 implantations suite au départ de l’adhérent Gaudry Pneu. « La zone a été totalement libérée. Il nous faut maintenant replanter. » Ce n’est pas la crise économique qui dissuadera Point S d’étendre son réseau. Alors que le secteur automobile est en pleine déroute, le groupe a ouvert 23 points de vente dans l’Hexagone depuis le début de l’année. Pour la région Rhône-Alpes, il entend agrandir son parc d’une douzaine d’unités dans les 3 années à venir. « Ce sont les concessionnaires qui sont en difficulté. Le vieillissement du parc automobile booste notre activité », explique Joris Escot.


Economies porteuses

Même son de cloche pour la franchise ERA (Expense reduction analysts), société de réduction des frais généraux des entreprises. « Le marché reste porteur pour nous, confirme John Goodhart. Les entreprises ont toujours besoin d’optimiser leurs coûts : en période de croissance pour pouvoir investir et en période de crise pour maintenir leur rentabilité. » L’enseigne, qui ne compte que trois implantations (Lyon, Grenoble et Saint-Etienne), entend recruter 4 franchisés d’ici à la fin de l’année sur des zones proches des grandes agglomérations de la région. Et en avoir une vingtaine à terme. « Notre cible est les entreprises qui pèsent plus de 5 millions de chiffre d’affaires, poursuit-il. Elles sont plus de 5 000 en Rhône-Alpes. »


John Goodhart, ERA
Crédits photo : Droits reservés
John Goodhart, directeur Era (Expense reduction analysts)

Cap sur la campagne

Weldom, enseigne de bricolage et jardinage de proximité, suit une stratégie d’implantation inverse. « Nous visons les villes rurales et semi-rurales de 5 à 10 000 habitants dans l’Ain, l’Isère, la Drôme, l’Ardèche et la Savoie », énumère Eric Périer, responsable de développement Sud-Est. Certes, la crise a émoussé les ardeurs des particuliers pour le jardinage et le bricolage mais « le marché est en constante progression depuis 20 ans », note Eric Périer.


Tout à reconstruire

Le parfumeur Beauty Success s’est longtemps fait discret dans la région. Le franchiseur né en 1994 en Aquitaine n’a ces dernières années été représenté que par quelques points de vente, notamment à Thonon-les-Bains et Annecy. Puis l’enseigne a totalement disparu du paysage rhônalpin en janvier 2008 avec la perte de son partenaire pluri-franchisé. « Il a cependant forgé la notoriété de l’enseigne et nous a ouvert la voie pour nous ré-implanter », souligne Daniel de Negri, responsable de développement dans la région Sud-Est. Beauty Success qui propose deux formats, un espace de 150 m2 pour les agglomérations de plus de 25 000 habitants et une boutique de 80 m2 pour les villes sous ce seuil, entend rattraper son retard. « Nous avons un réseau de 235 points de vente dans l’Hexagone. Nous comptons atteindre les 400 à horizon 2013. » Dont un certain nombre –non communiqué- en Rhône-Alpes.
 

Sommaire
Liens vers cet article
Fiches pro APCE