Analyse

Création entreprise : le prêt-à-porter représente un quart du commerce organisé indépendant

2009-06-17T12:34:00+02:00

17.06.2009, 


imprimer

Avec la gestion fondamentale des stocks, la commission-affiliation s’est imposée comme un mode de développement majeur dans le prêt-à-porter.

Place importante de l'habillement dans les réseaux
Crédits photo : Getty Images
Près de deux tiers du marché de l’habillement est détenu par les réseaux.

Part des réseaux dans le prêt-à-porter

L’équipement de la personne (prêt-à-porter femme, homme, mixte, enfant, chaussure, accessoire, lunetterie, lingerie et maroquinerie) occupe une part importante dans le monde du commerce indépendant organisé. Il représente le plus grand poids parmi les réseaux : 24,1 % en 2008 en nombre de réseaux et 15,7 % en nombre de franchisés en 2008. Le nombre de réseaux a évolué de 257 à 298 de 2007 à 20081.


Formes des réseaux

La commission-affiliation est la forme de réseau la plus utilisé dans ce secteur d’activité. Ce contrat est fréquemment utilisé dans la vente de prêt-à-porter en raison de l’importance des stocks dans ce secteur. Le renouvellement des stocks s’effectuant dans des délais très courts, ce mode de fonctionnement s’avère très efficace. Comme pour Chattawak (121 boutiques), Mango (39 boutiques), la Compagnie des petits (80 boutiques), etc.).
Certaines enseignes telle que le réseau de prêt-à-porter féminin Elégance Paris, font le choix de la franchise. La tête de réseau estime que le franchisé possède des qualités de gestionnaire suffisantes pour pouvoir être maître de ses stocks.
Les groupements sont aussi présents dans le secteur du prêt-à-porter, comme les enseignes de chaussures Podolinea, Arbell et Les pieds sur terre, ainsi que les réseaux de vente de vêtements comme Carré de la mode et Vêti.


Fonctionnement des réseaux

Près de deux tiers du marché de l’habillement est détenu par les réseaux ; 1/3 pour les réseaux généralistes (hypermarchés, supermarchés, magasins populaires, grands magasins, vente par correspondance), 1/3 pour les réseaux spécialisés (succursales, franchise, groupement d’indépendants) et 1/3 de magasins indépendants isolés.


1Source : FFF

Sommaire
Dans ce secteur
Liens vers cet article
Fiches pro APCE