Guide série franchise immobilière : dynamisme du secteur et variété des métiers

2018-09-25T10:34:00+02:00

25.09.2018, 


imprimer

Alors que le marché immobilier était morose ces dernières années, il a finalement repris des couleurs. En 2017, le nombre de ventes global a atteint 986 000 contre 845 000 en 2016, selon les chiffres de la Fnaim. 


Crédits photo : shutterstock.com

Toujours selon la Fnaim, le marché devrait rester dynamique cette année, et les prix s’assagir. "La courbe de ces derniers pourrait ainsi ne croître que de 2 %...". 

En détail...

En l’espace de 3 ans (2015 à 2017), les ventes ont bondi à 300 000 unités supplémentaires dans l’année, soit une hausse de 42% (48% en Île-de-France et 41% en province). Sur 10 ans, la progression s’établit à 22% sur la France entière et à 13% et 24% en Île-de-France et en province.

Les prix ont également augmenté mais de manière mesurée puisque même si les taux d’intérêt ont baissé, le pouvoir d’achat des français est plutôt sur une tendance stable voire baissière. Enfin, le taux de rotation (le pourcentage de biens en vente par rapport à la taille du parc immobilier) est en hausse depuis plusieurs années et atteint maintenant 2,8%.

Ouvrir une franchise immobilière

Plusieurs métiers existent dans l'immobilier et sont compatibles avec le mécanisme de franchise. Quand on pense immobilier, on pense tout de suite à l’agence immobilière du coin de la rue, mais il existe d’autres métiers de l’immobilier proposés par des franchiseurs :

• L'agent immobilier dans un réseau de franchise, c’est d’abord...un agent immobilier. Ce statut est spécifique et contraint d’un point de vue réglementaire. 

• L'agence ou mandataire pour devenir franchisé dans le secteur de l’immobilier. Ouvrir une franchise immobilière, avec ou sans local, a un coût et c'est le cas pour l'ouverture d'une agence. L'agent immobilier qui tient une franchise d’un grand réseau aura une boutique physique à l’enseigne de la marque du réseau. Le mandataire de son côté, n'a pas besoin d’avoir une agence avec des salariés pour être dans l’immobilier. 

• Le diagnostiqueur, un métier utile et indispensable. Quand on vend un bien (ou qu’on veut louer un bien), il y a une obligation légale d'effectuer des diagnostiques par un professionnel agréé. Qui dit obligation légale dit opportunité commerciale. 

• L'aménageur d’intérieur, un métier moins connu et des franchises dynamiques. Home staging, rénovation, aménagement d’intérieur pour des acheteurs souhaitant un logement clé en main, les métiers de l’aménagement ont le vent en poupe, et ils existent en franchise !

• Courtage et financements, un autre aspect de l’immobilier. Il est très rare de ne pas faire appel au crédit lors d’un achat immobilier, et il est quelques fois plus facile de faire appel à un courtier plutôt que de courir les banques pour comparer les crédits. Dans ce sens, les franchises de courtage sont un choix rationnel pour un futur franchisé préférant des métiers de type financier.

Sommaire
Dans ce secteur
Fiches pro APCE