Développement national

Devenir franchiseur pour déployer rapidement son enseigne

2009-08-17T15:06:00+02:00

17.08.2009, 


imprimer

En s’adossant à des entrepreneurs indépendants, une enseigne accélère son maillage du territoire en limitant les risques financiers. Mais constituer un réseau implique aussi des devoirs vis-à-vis de ses partenaires

Développement en franchise
Crédits photo : Getty Images
En s’adossant à des entrepreneurs indépendants, une enseigne accélère son maillage du territoire.

Déploiement rapide à coût réduit

Lorsqu’un point de vente fait du chiffre, l’envie d’en ouvrir d’autres ne tarde pas à naître dans l’esprit d’un entrepreneur. Or, lancer une succursale représente un investissement de taille, en particulier dans la distribution. La franchise est par excellence le moyen le plus économique et le moins risqué de bâtir un maillage territorial. C’est en effet le franchisé qui supporte l’investissement initial et prend le risque financier. Un calcul qu’a fait Jacky Bertacchini, fondateur de La Maison du Fer. Ce distributeur de ferronnerie qui possède déjà trois magasins en propre dans le sud de la France, a opté l’an dernier pour le mode de développement en franchise. « L’ouverture d’un point de vente coûte entre 250 000 et 400 000 euros, explique Jacky Bertacchini, dirigeant de l’enseigne. Je ne suis pas en mesure de supporter un tel investissement. » Déjà en contact avec deux entrepreneurs, il entend créer ainsi 5 à 7 nouveaux points de vente d’ici à fin 2010 dans le sud de la France.


Un partenaire en prise avec le terrain

Autre atout de taille : le franchisé est un chef d’entreprise indépendant, plus motivé pour faire « tourner sa boîte » qu’un salarié dans une succursale. Et il possède souvent une meilleure connaissance du marché local que la tête de réseau. Il fait des choix plus judicieux en matière d’emplacement ou de services. « L’enseigne est aussi dispensée du recrutement du personnel et de l’animation à distance du point de vente », souligne Pascal Lambert, fondateur de DMS franchise expert.


Economies d’échelle

Pour l’enseigne, la franchise permet en outre de rapidement gagner en compétitivité : mutualisation des moyens logistiques, impact décuplé durant les campagnes de publicité et masse critique pour négocier de meilleurs tarifs lors de l’achat des produits.


Valérie Meyer
Crédits photo : DR
Valérie Meyer

Développement maîtrisé

Il n’existe pas de lien de subordination entre une enseigne et ses franchisés mais ces derniers sont tenus à certaines règles : l’application du concept et de la politique stratégique et commerciale de l’enseigne, ainsi que le respect de l’image véhiculée par le réseau. Bref, la franchise permet de garder la main sur son « bébé » contrairement à la licence de marque qui consiste à autoriser un partenaire à apposer la marque sur ses produits ou en faire un usage commercial, notamment à titre d’enseigne. « Une enseigne peut voir son concept et son savoir-faire dévoyés, ce qui nuit considérablement son image », note Valérie Meyer. « Autre inconvénient de la licence de marque : un niveau de redevances moins élevé », souligne Grégoire Toulouse, avocat au cabinet Taylor Wessing.


Contraintes

Mais une enseigne a des devoirs vis-à-vis de ses franchisés. En contrepartie de droits d’entrée puis de royalties, elle doit fournir des services pour soutenir le développement du nouveau point de vente. D’abord une formation initiale de qualité pour assurer une bonne transmission du savoir-faire. Ensuite une assistance pour l’application du concept. La création d’un réseau implique à moyen terme l’embauche d’animateurs chargés d’épauler les franchisés dans le lancement de leur entreprise. Le franchiseur doit également fournir des outils de gestion, notamment informatiques. Assurer la pérennité des points de vente ne veut pas pour autant dire que le maillage du territoire est définitivement acquis. « Le franchisé jouit d’une exclusivité territoriale et est propriétaire du fonds de commerce, rappelle Pascal Lambert. Résultat, en fin de contrat, la tête de réseau peut perdre des points de distribution sur une zone stratégique.  »
 

Fiches pro APCE