Interview

P. Bégat (Graines de réseaux) : « Le reporting permet de s’évaluer sans attendre le compte d’exploitation »

2009-03-05T17:03:00+02:0005.03.2009, 


imprimer

Pascale Bégat, expert-comptable et présidente de Graines de réseaux, club de dirigeants de jeunes réseaux de franchise et de commerce organisé.

Pascale Bégat, présidente de Graines de réseaux
Crédits photo : Droits Réservés
Pascale Bégat, expert-comptable et présidente de Graines de réseaux.

Qu'est ce que le reporting-réseau ? Le reporting-réseau consiste à choisir cinq ou dix ratios pertinents au sein de l'enseigne et à les suivre chaque mois. Les franchisés savent donc régulièrement s'ils sont ou non dans les cordes. Ils peuvent ainsi s'évaluer eux-mêmes sans attendre le compte d'exploitation. Cela peut aussi participer à une certaine émulation. L'objectif final est d'analyser ces ratios avec la tête de réseau, de trouver les raisons qui expliquent ce résultat. Il faut faire parler les chiffres qui deviennent non plus un objectif mais une matière première de l'animation de réseau. Au franchiseur ensuite de partager son savoir-faire pour apporter des solutions aux franchisés.


Quels sont les ratios pertinents ? Tout dépend de l'activité. Dans l'hôtellerie, cela peut être le taux d'occupation. Dans la boulangerie, cela sera par exemple le nombre de quintaux de farine passé par rapport aux ventes. Le choix de ces ratios revient aux têtes de réseaux. Qui mieux qu'eux savent quels ratios sont pertinents dans leur secteur d'activité ?


Le reporting-réseau ne risque-t-il pas de devenir un outil de contrôle ? Le reporting-réseau n'est pas un outil d'espionnage. D'ailleurs, pour être efficace, le classement des franchisés doit rester anonyme. Chacun verra sa position dans le classement sur un graphique mais ne saura pas qui est devant ou derrière lui. Le reporting-réseau est un puissant levier de performance. Pour le réseau, il s'agit de se donner les moyens d'être mieux alerté en cas de dérive.